Archive for mars 2008

Israël développe sans relâche les colonies juives de Cisjordanie

Ci-après une dépêche relatant l’enthousiasme avec lequel Israel multiplie les colonies en Cisjordanie, colonies illégales au regard du droit international et dont le gel est une des conditions à l’établissement du paix et d’un Etat palestinien durable.

C’était notre rubrique : Israël s’engage pour la paix

Read more

TOI AUSSI DEVIENS CONSEILLER DE SARKO 1ER

Voilà une idée qu’elle est bonne !

Sûr que Carla y a déjà pensé !

Une jolie contre proposition à diffuser largement !!!
 

" Désormais chaque année, à partir de la rentrée scolaire 2008, tous
 les enfants de CM2 se verront confier la mémoire d’un des 11 000
 enfants victimes des lois Sarkozy-Hortefeux contre l’immigration.
 Les enfants de CM2 devront connaître le nom et l’existence d’un
 enfant renvoyé par avion dans son pays. Rien n’est plus émouvant
 pour un enfant que l’histoire d’un enfant de son âge, qui avait les
 mêmes jeux, les mêmes joies et les mêmes espérances que lui."
 
Je vous invite découper le texte ci-dessus, à le coller sur 2 cartes  postales, une pour chacun, et à les envoyer aux 2 éminents personnages  ci-dessous
 
 Monsieur le Président de la République
 55 rue Faubourg St Honoré
 75008 PARIS
 
 Monsieur le Ministre de l’Immigration
 101 rue de Grenelle
 75700 PARIS

 N’hésitez pas à diffuser largement cet appel autour de vous ! Et surtout ne timbrez pas !

TOUJOURS PAS DE JUSTICE POUR MUMIA

Hier, on apprenait que la Cour fédérale de Philadelphie a confirmé la culpabilité de Mumia ABU JAMAL, accusé d’avoir tué le policier Daniel FAULKNER en 1981. Aucun des éléments allant dans le sens de son innocence n’a été retenu, la justice américaine démontrant une fois de plus son inéquité. Si tu es noir, et subsversif, surveille tes arrières.

La seule nouveauté est qu’il est possible que sa peine soit commuée en peine de prison à vie…. La belle affaire, ça fait des années qu’on réclame la seule vraie justice pour Mumia, à savoir sa libération.

D’ailleurs, qu’en pense OBAMA ?

AU BOUT L'EAU

Plusieurs élus d’Ile-de-France, appellent les maires nouvellement élus, à désigner au SEDIF (syndicat des eaux d’Ile de France) des conseillers qui veilleront concrètement à ce que la gestion de l’eau ne soit plus déléguée à Véolia.

Une bonne nouvelle, quand on sait que le contrat arrive à échéance en 2010 et que nous avons tous à y gagner. Vive la gestion publique. Ci-après, le courrier en question.

Read more

DECIDEMMENT IL EST TRES DANGEREUX DE CRITIQUER ISRAEL

Vous avez entendu parler de l’affaire GUIGUE, ce sous-préfet qui a osé donner son point de vue de citoyen sur ce qu’il appelle le lobby pro israélien, sur le traitement particulier, que personne ne nie, dont fait l’objet l’Etat hébreu.
Que n’avait-il pas fait, ni une ni deux, il se voyait révoquer par ALLIOT MARIE sur demande de……. ? Les paris sont ouverts.
En tous cas, il est assez révélateur que l’Etat cherche à faire taire toute critique visant Israël. C’est cohérent avec la rupture de la France avec se politique dite pro-arabe, en vigueur jusque sous CHIRAC.

On apprend grâce à nos dirigeants qu’un haut fonctionnaire, dès qu’il accède à ses fonctions, renonce à sa condition de citoyen. On a la définition de la citoyenneté qu’on veut. Ce-dessous la tribune intégrale publiée sur oumma.com

Avez vous remarqué que pas une fois les médias ont rappelé que la création d’Israël s’est faite au prix de l’exil forcé de milliers de palestiniens ? La nakba ? Je dois être parano…. Ci-dessous la tribune incriminée.

Read more

LA ROUTE DE L'APARTHEID EN PALESTINE OCCUPEE

Dans le Monde, un article très juste sur ce qu’est le quotidien des palestiniens, sous le joug le la "seule démocratie du moyen-orient". A mon retour de Palestine, je relatais mon séjour sur place.

La route de l’apartheid
LE MONDE | 14.03.08

© Le Monde.fr

DIMANCHE 16 MARS. EN SEINE SAINT DENIS LE PARTI SOCIALISTE A PASSE L'ARME A DROITE

Rien n’y a fait, malgré les critiques, venues y compris dans leur propre camp, les socialistes ont décidé, dans de nombreuses villes, de se livrer à une guerre stérile en vue de se débarasser des communistes.

A Saint-Denis, Bagnolet, La Courneuve, Aubervilliers… Ils ont décidé de se maintenir alors que la liste emmenée par la tête de liste PCF était arrivée en tête.

C’est plus que du "pousse toi de là que je m’y mette" c’est une volonté de changer de stratégie de gouvernance, pour ainsi changer ces villes, et leurs populations.

Un des chefs d’orchestre de ces tristes scénaris, n’est autre que Claude BARTOLONE, qui a réussi son pari, faire tomber le Conseil général, et ainsi le faire pâlir, du rouge au rose.

Je suis évidemment satisfait que leur stratégie départmentale, qui consiste en une véritable guerre ouverte contre les maires communistes sortants, se soit avérée un échec à La Courneuve, Bagnolet, Saint-Denis, et Villetaneuse.

On notera que partout, la droite perd des voix au profit du…………….. PS. Ce qui est tout sauf anecdotique.

Je suis profondément attristé, en revanche que le PS ait fait main basse sur Aubervilliers.

J’ai une pensée pour Pascal BEAUDET et son équipe. Un bon maire, avec un bon bilan.

J’ai les plus grosses craintes quant à la politique qui sera menée sur la ville (logement, santé, politiques sociales).

Il y a donc fort à craindre que ceux qui vont payer le prix de ce changement de politique soient les plus modestes. Je le dis d’autant plus tranquillement que je suis élu sur une liste de gauche à Saint-Denis, qui a du faire face à une campagne très droitière de la part du PS local, animé par le très charismatique Georges SALI.

Avec Plaine Commune, nous devons, dans toutes ces villes, oeuvrer à poursuivre l’élan donné pendant les années précédentes et être vigilants à ce que personne ne soit exclu  de la redistribution des richesses produites sur ce territoire.

TOUS A AUBER SAMEDI !

Samedi 15 mars, à 10 heures, se tient un grand rassemblement pour la solidarité à gauche, en soutien à la liste « Tous ensemble pour Aubervilliers » conduite par Pascal Beaudet.  
 
Cette initiative vise à concrétiser l’élan populaire qui s’est manifesté à gauche le 9 mars dernier où la liste conduite par le maire sortant Pascal Beaudet est arrivée en tête. Elle est un appel au rassemblement de tous les électeurs de gauche, sincèrement attachés au respect des principes du suffrage universel et à la loyauté des comportements en politique.  
 
En présence de plusieurs personnalités politiques, avec le soutien de nombreuses autres, il s’agit de réaffirmer et de défendre les principes de dignité et de responsabilité entre les partenaires politiques de la gauche : face à la droite, face à la politique de casse sociale et de régression Sarkozy et du gouvernement Fillon, c’est la solidarité des forces de gauche et de progrès qui doit s’imposer partout le 16 mars pour le 2nd tour des élections municipales et cantonales.  

A Aubervilliers, mais aussi à La Courneuve, Saint-Denis et Bagnolet, les candidats socialistes ont fait le choix de la division à gauche au mépris de dizaines d’années de travail collectif, le choix de la confusion politique au mépris des valeurs communes à la gauche et des usages républicain de désistement en faveur du candidat où de la liste la mieux placée au premier tour. Partout où la situation s’est présentée, les listes et les candidats communistes ont appliqué sans réserve ce principe de discipline républicaine, au nom de la loyauté entre partenaires de gauche, au nom de la dignité en politique, au nom du respect des électeurs et du suffrage universel.  

De nombreuses personnalités de toute la gauche ont affirmé leur soutien aux maires communistes sortants. Plusieurs dirigeants socialistes comme Jean-Luc Mélenchon, sénateur de l’Essonne, ou Julien Dray, député et porte-parole du PS ont exprimé publiquement leur condamnation du maintien des candidats socialistes dans ces 4 villes de la Seine-Saint-Denis.  

Nous appelons l’ensemble des citoyens attachés à l’union des forces de gauche, soucieux de l’expression de la diversité des idées républicaines, à manifester leur attachement aux valeurs communes de la gauche en participant massivement au rassemblement de ce samedi 15 mars à 10 heures sur la place de la Mairie d’Aubervilliers et à voter le dimanche 16 mars pour la liste « Tous ensemble pour Aubervilliers » conduite par Pascal Beaudet, maire d’Aubervilliers.  

QUAND LES SOCIALITES DIVISEURS SONT SEVEREMENT CRITIQUES PAR LA DIRECTION NATIONALE

Quand on critique ici et là, la stratégie du PS sur la Seine Saint Denis notamment, on nous dit qu’on fait de l’antisocialisme primaire. Alors je me fais un plaisir de relayer la position d’un éminent socialites unitaire. De quoi faire rougir (pour une fois) les Sali et autres Salvator, Troussel……

Donc ci-dessous un extrait de la déclaration de Jean-Luc MELENCHON, membre de la direction nationale du PS.

"Troisième mauvais point face aux communistes, nos alliés partout sans lesquels pas une ville ne peut rester ou passer à gauche ! Qui a décidé de  déclencher cette guerre injuste, stupide, et contraire aux principes élémentaires de la solidarité à gauche, que l’on appelait « la discipline républicaine », en maintenant des listes au deuxième tour contre celles arrivées en tête et  conduites par les communistes en Seine Saint Denis ? Des "mauvais joueurs" comme le dit avec mesure Marie Georges Buffet ? De dangereux irresponsables, selon moi. Car ainsi est donné un signal absurde et criminel à tout le pays où les communistes, partout, sont indispensables pour assurer les victoires de la gauche au deuxième tour. Rien dans la gestion de gauche des sortants, à laquelle les socialistes ont été profondément associés, ne justifie cette attitude. Seulement du "pousse toi de la que je m’y mette", sans principe ni dignité. C’est donc une provocation qui ne sert que la droite dans le pays. J’approuve Julien Dray, porte parole du PS, qui a flétri cette attitude. Je souhaite de toutes mes forces que les électeurs de gauche y mettent bon ordre en sanctionnant massivement et nettement les diviseurs !"


C’est tellement bon à lire que ben tiens je me le relis !

GEORGES SALI PERSISTE ET SIGNE DANS LE MENSONGE ET LE MEPRIS

Parce qu’il n’a pas été celui qui a su rassembler la gauche, il a pris la lourde responsabilité de la diviser. Car il sait bien, lui qui est élu depuis plus de 20 ans, oui, vous avez bien lu, il sait bien que Saint Denis Pour Tous rassemble la gauche, du PC à LO en passant par les Verts, les vrais, et par des militants socialistes exclus par ce même M. SALI, qui semble exécrer la critique, drôles de méthodes pour un démocrate. C’est donc tout à fait volontairement et délibérément que dans sa profession de foi, il décide une fois de plus de mentir aux dionysiens, en réduisant la liste de rassemblement à une liste PC-LO qu’il qualifie d’extrémiste. Il ajoute que le programme de Didier PAILLARD est extrémiste. Je ne savais pas que construire des logement sociaux, développer des politiques de solidarité pour toutes et tous, des politiques de prévention, en matière de santé notamment… Je ne savais pas que tout cela était extrémiste, c’est de gauche oui… C’est peut-être là qu’est le problème…. Les électeurs ont tranché. Ils pensent notamment que ce n’est pas au maire, seul d’assurer les missions de service public, quelles qu’elles soient….Mais on y voit donc bien plus clair….. Ce sont donc bien deux projets qui s’affrontent dimanche, celui de l’UMP-MODEM, de droite, d’exclusion, et celui de Didier PAILLARD, projet solidaire, d’inclusion sociale. Quant à celui de Georges SALI, il suffit de lire ses derniers "tracts" pour savoir où le classer.

Georges SALI s’est souvenu que Sarkozy était président et se présente comme le vote anti-Sarkozy, alors que durant la campagne son positionnement était anti-communiste. Les habitants de Saint-Denis, les citoyens que M. SALI aime réduire à de simples administrés, apprécieront cette attitude irresponsable.