Archive for décembre 2008

ISRAEL DOIT ETRE FERMEMENT CONDAMNE SUITE AUX ATTAQUES MEURTRIERES SUR GAZA

Après avoir entretenu le chaos et la misère dans les territoires occupés, après avoir ôté aux palestiniens toute perspective d’avenir, Israël a décidé de maintenir un blocus d’un autre âge sur la prison à ciel ouvert qu’est Gaza.

Israël n’est pas pour rien dans cette situation, où le Hamas a pris le dessus sur un Fatah qu’Israël s’est fait un plaisir d’affaiblir.

Aujourd’hui, face aux tirs de roquette, qui jusque ce matin n’avaient fait que des dégâts matériels, Israël, la quatrième armée du monde a frappé sans aucune retenue la bande de Gaza, semant la mort comme à son habitude.

Le silence de nos dirigeants est intolérable. Les Ministres KOUCHNER et YADE doivent démissionner et s’excuser pour leur lâcheté, et condamnés pour non assistance à peuple en danger.

Outre l’occupation qui a trop duré, les palestiniens doivent se soumettre aux bons vouloirs des israéliens pour l’acheminement des vivres et des médicaments.

La surenchère électorale explique la violence inouie des frappes actuelles.

Tous place de l’Opéra à 17h ce samedi, en solidarité au peuple palestinien, et faire condamner Israel pour crimes contre l’Humanité.

Le congrès du NPA repoussé du fait de la grève du 29 janvier. On s'en tape grave !

Le congrès du NPA repoussé du fait de la grève du 29 janvier Le congrès fondateur du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) animé par Olivier Besancenot est repoussé au début février pour permettre aux militants de participer à la grève et aux manifestations du 29 janvier.

Dans un communiqué, l’organisation indique que le congrès de dissolution de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) se tiendra le 5 février et celui marquant la fondation du NPA du 6 au 8 février en région parisienne. Ce congrès, destiné à mettre sur orbite une nouvelle organisation plus ouverte que la LCR, mais refusant toujours toute alliance avec le Parti socialiste, est donc repoussé d’une semaine. Huit organisations syndicales appellent les salariés du privé et du public à une journée nationale de mobilisation le 29 janvier pour la défense de l’emploi, des salaires et de la protection sociale, avec "des grèves et des manifestations" dans tout le pays.

LA GAUCHE A FAIT NAUFRAGE OU AU MOINS BU LA TASSE

Vous le savez, la droite a réussi à faire reconduire le principe d’une délégation de service public pour le SEDIF. Nous allons donc probablement reconduire le contrat avec un prestataire privé, pour au moins dix ans.

Nous aurons milité, jusqu’au bout pour une véritable gestion publique de l’eau, soucieuse d’économie de la ressource, dégagée de tout objectif de rentabilité et permettant l’implication des usagers et des salariés.

Nous continuerons donc, soyez en surs, à mener cette bataille. Nous veillerons à ce que les intérêts des usagers soient pris en compte dans le cadre du futur cahier des charges du délégataire.

Si la droite a voté comme un seul homme pour la ptivatisation de la gestion du SEDIF, la gauche, elle, n’a pas fait le plein de voix. Sur 64 voix potentielles, nous n’avons eu que 54 suffrages de gauche contre la proposition de Santini.

Encore une fois, sur cette question fondamentale; la gauche n’a pas su faire bloc, alors que les déclarations de toutes les sensibilités de gauche laissaient entrevoir le plein des voix.

C’est une bien triste image que l’on donne de la politique et des partis. Pour ces élus de gauche qui ont voté, malgré leurs déclarations, pour la délégation de service public au profit probablement de Véolia, quelles ont été leurs motivations ? Poser la question, c’est souvent donner la réponse……

640 élus pour une gestion publique de l'eau …. encore un effort

Ci-joint la liste des signataires de l’appel "l’eau a besoin d’une gestion publique et démocratique".

Il y a actuellement 640 signataires (uniquement des élus du "territoire" du Sedif).

L’appel et la liste des signataires ont été remis à la presse lors de la conférence de presse de lundi 8 décembre 2008.

La présence de nombreux journalistes et les questions posées ont montré que ce sujet intéresse et que le résultat du vote de jeudi sera médiatisé.

Ci-joint la liste complète, cliquez ICI

POUR UNE GESTION VRAIMENT PUBLIQUE DU SEDIF

Voici la position minoritaire des élus communistes et apparentés du SEDIF, qui pour nous devrait être majoritaire….
Bonne lecture et n’hésitez pas à laisser vos avis. Téléchargez le texte ICI

POUR UNE GESTION VRAIMENT PUBLIQUE DU SEDIF

Cela fait plusieurs mois maintenant que le débat sur la gestion de l’eau agite les élus et les citoyens préoccupés par cette question fondamentale.

On ne va pas rappeler ici les chiffres sur les problèmes d’accès à l’eau dans le monde, ni les pratiques condamnables que mettent en place les multinationales dans les pays pauvres, qui entravent le droit à l’eau pour toutes et tous. (Compteurs de prépaiement par exemple…) Ces multinationales s’illustrent notamment par l’absence de desserte des quartiers dont elles jugent les populations non solvables.

Non, ici nous parlerons de l’Ile de France, du SEDIF et de la responsabilité qu’ont les élus de ce syndicat, de sortir l’eau de la sphère de la marchandisation.

L’école française de l’eau a fait d’énormes ravages : dépossession technique et politique des élus, manque de transparence dans la gestion, opacité des comptes, trop faible implication des salariés et usagers devenus clients.

Nous avons été officiellement investis au SEDIF au mois de mai dernier. Saisir le fonctionnement du SEDIF, et de ses liens historiques avec Veolia, demande bien plus que quelques mois. C’est pour cela que nous avons voté contre le calendrier proposé par M. SANTINI, et que nous avons demandé un report de l’échéance du 11 décembre afin de bénéficier de davantage de temps pour l’appropriation de cette question, et pour la partager pleinement avec les habitants.

 


Read more

NON A L'ENTREE D'ISRAEL DANS L'UE

Vous trouverez ci-joint un courrier de Leila Shahid, ainsi Communiqué urgent de l’Association belgo-palestinienne, Bruxelles.

ICI TELECHARGEZ  un modèle de courrier avec les coordonnées de vos députés européens.

Courrier de Leïla Shahid 
 
"Dans sa réunion du 5 novembre à Bruxelles, la Commission des Affaires  étrangères et de Sécurité du Parlement européen a avalisé une proposition  de la Commission Européenne et du Conseil quant à la participation  d’Israël aux programmes communautaires européens. Ce nouveau protocole de  coopération offre à Israël un accès illimité aux programmes de recherches  scientifiques, académiques et techniques. 
Pour son entrée en vigueur, l’accord doit cependant avoir l’aval du  Parlement européen (PE). Il sera soumis au vote lors de la réunion  plénière du jeudi 4 décembre à Bruxelles. La ministre israélienne des  Affaires étrangères se rendra au Parlement Européen le mardi 2 décembre  pour exercer des pressions sur les eurodéputés pour un vote en faveur de  cet accord. 
Ce nouveau protocole de coopération UE-Israël intervient alors que, sur le  terrain, Israël accélère la construction de colonies, renforce le bouclage des territoires palestiniens, notamment dans la bande de Gaza, et pratique  de nombreuses formes de violation des droits de l’Homme. 
Je voudrais par ce message vous inviter à mobiliser l’ensemble des organisations non gouvernementales de vos pays, pour intervenir auprès du Parlement Européen afin de ne pas accorder ce privilège à Israël avant qu’il mette en ouvre les principes de la paix. 
Amicalement, 
Leila Shahid"  

URGENT APPEL : Non à l’entrée "en douce" d’Israël dans l’Union  Européenne 
 
Communiqué urgent de l’Association belgo-palestinienne, Bruxelles 
 
Bonjour à tous, 
Une nouvelle très alarmante nous a été communiquée hier.  A la surprise de tous, un texte demandant la « revalorisation» des  relations UE avec Israël sera soumis au vote des parlementaires européens  ce jeudi 4 décembre 2008 !! 
 
> > Si ce texte est adopté, cela signifie qu’en douce, toutes les demandes du  gouvernement israélien seront satisfaites, à savoir sa participation à tous les programmes européens, lui donnant le statut de quasi membre de  l’Union européenne, bénéficiant de tous les avantages sans aucune obligation, ni aucun devoir vis-à-vis des Palestiniens. Aucune  conditionnalité de respect du droit international, des droits de l’Homme ou de respect des termes des

« négociations de paix » avec les  Palestiniens. 
 
Dans cette période pré-électorale, il est important que la société civile se mobilise et fasse entendre sa voix ! 
 
Par la présente, nous vous demandons de protester massivement, en adressant votre désapprobation à cette initiative (par mail, courrier ou  fax) aux Parlementaires censés vous représenter au Parlement européen. 
 
Ci-dessous l’appel de Madame Leïla Shahid, Déléguée générale de la Palestine auprès de l’UE, de la Belgique et du Luxembourg ! 
Merci d’avance pour votre participation, plus nous serons nombreux à réagir, plus nous aurons des chances d’être entendus. 
 
Bien à vous, 
Nadia Farkh 
Pour l’Association Belgo-Palestinienne 
9, quai du Commerce 
1000 Bruxelles 
tel: 02 223 07 56 
fax: 02 250 12 63 
____________________