Archive for juillet 2009

LE RACISME AMBIANT ET LES MEDIAS

Vous n’avez jamais remarqué dans les faits dits divers, souvent on se précipite pour donner la nationalité des responsables de tel ou tel méfait.

Du coup on se dit que ça doit pouvoir expliquer en partie la faute commise.

Genre, cette personne est dépressive, elle a tenté de se suicider, mais avant elle a tenté de suicider son chat.

Des causes qui peuvent paraître sérieuses et aider à la compréhension des choses.

On apprend le viol supposé d’une mineure récemment à Saint-Ouen. L’auteur présumé des faits semble avoir un casier vierge. Ben merde alors, il a jamais fait de conneries.

Du coup on prend un ce ses attributs qu’on va s’empresser de transformer en explication possible du délit.

On nous dit que cette personne est de "nationalité marocaine". Est-ce à dire qu’un ressortissant US ou israélien est incapable de commettre tel ou tel crime. On pourrait le croire.

En tous les cas, si la personne avait été de nationalité française on se serait contenté de donner le prénom, car oui Karim ou Mustapha ça peut aussi être français, n’en déplaise aux journaleux merdeux.

Ca fout la rage de lire autant de trucs dangeraux, savamment orchestrés, et sciemment biaisés, afin de mieux nous b****.

HARO CONTRE LES MUSULMANS

On a enfin trouvé le fléau de notre société. Ce n’est ni le chômage, ni la précarité, ni la crise du logement, ni l’ultralibéralisme à l’œuvre dans ce pays, non, c’est la burqa et le niqab.

Autant être clair tout de suite, j’abhorre cette tenue.

Une fois ceci posé, je ne peux m’empêcher de constater qu’une seule et unique religion est visée par un arsenal législatif répressif.

En tout état de cause, les musulmans sont trop souvent montrés d’un doigt inquisiteur. Les musulmans, – que tous confondent volontairement avec les français d’origine maghrébine, en niant ainsi à ces derniers la possibilité d’être athées ou de croire en un autre Dieu – vivent dans leur grande majorité leur foi très normalement.

L’apparition des burqa, si elle peut en effet refléter une radicalisation de la pratique religieuse, ne peut en aucun cas servir de prétexte pour amalgamer tous les musulmans de France.

Il faut rappeler que cette communauté, la seconde de France, pratique (elle) sa foi dans des conditions indignes. La loi de séparation de l’Église et de l’État, en fait, du politique et du religieux amène à ce que l’État ne finance pas les cultes, sauf pour rénover une église ou une cathédrale.

Ce repli de cette communauté s’explique donc aussi par le sentiment d’être moins considérée que d’autres.

Le deux poids de mesures, quand nous assistons à des agressions contre des musulmans ou des juifs en est hélas révélateur. Tout ceci alimente la radicalité, et on ne peut que le regretter.

Pourquoi ne pas par exemple enquêter sur les pratiques des intégristes catholiques et juifs, et leurs liens avec des partis ouvertement racistes ?

Une loi ne changera rien, et André GERIN le sait d’ailleurs très bien, lui dont les accointances avec le très réac RAOULT ont fini de nous convaincre que de communiste chez lui, il ne reste que la carte.

Il faut que la République donne des gages concrets d’acceptation des musulmans de France, de la considération. Dans le cas contraire, la radicalisation se développera, et on y perdra toutes et tous.

 

 

ON VIT SI BIEN EN SARKOZIE

C’est vrai que le bilan est plus qu’élogieux pour notre Président.

Les précaires n’ont jamais été aussi près du trou, certains y sont et le creusent encore. Les patrons du CAC et les autres n’en ont jamais autant profité et rempli leurs poches pendant qu’ils licencient à tour de bras.

C’est aussi en Sarkozie que les musulmans sont encore montrés du doigt, certes par un député communiste, Monsieur GERIN qui n’a de communiste que la carte du même parti.

Les salariés d’une usine, ont équipé celle-ci de bombonnes de gaz et menacent de la faire sauter si PSA et Renault, qui se sont goinfrés avec le plan de relance automobile et qui sont les donneurs d’ordre de cette usine, ne les dédommagent pas.

C’est aussi en Sarkozie que les Roms sont davantage pourchassés et que des communes, fussent-elles de gauche, avec la complicité de l’Etat, maintiennent ces populations dans le plus grand dénuement et entretiennent ainsi le rejet dont ils font l’objet.

La Sarkozie c’est aussi le pays de l’impunité totale de la police. On s’y suicide dans les prisons, dans les commissariats. Les contrôles au faciès sont des objectifs en tant que tels et justifiés par le Ministère de tutelle.

En Sarkozie, on peut se faire expulser d’à peu près partout, et nouveauté, perdre son oeil si on s’y oppose.

Le PS lui n’est pas en reste, pas capable de proposer quoi que ce soit de crédible, parce que du pas crédible, ça on peut compter sur eux. Certains de ses dirigeants trouvent le temps de s’improviser programmateur de festival musical, et mettent le doigt dans un dangereux engrenage.

Le plus marrant est l’UMP qui crie au scandale quand quelques années avant ils ont tout fait pour faire condamner La rumeur, ou Sniper…

Si on y ajoute la traque des sans-papiers, jusque dans les écoles, le silence du gouvernement sur les exactions de l’occupant israélien, et encore quelques petites gourmandises de la sorte, on n’a vraiment aucune raison d’avoir la rage, non aucune.