Archive for mai 2013

Les musulmans, éternels coupables

Mérah, Londres, La Défense, Toulouse, Montauban... Point commun ? Les musulmans. Quand une personne dite de confession musulmane commet un acte répréhensible soi-disant au nom de l'islam, alors tous les musulmans deviennent co-responsables de cet acte. Même moi, qui n'a de musulman que l'apparence - merci Nicolas Sarkozy- je suis enrôlé de force, pris dans cette spirale anti-musulmane. Y'a quand même au moins deux trucs qui clochent. D'abord, toute personne censée devrait se Lire la suite...

Lettre ouverte de chercheurs dionysiens à Mathieu Hanotin

Je reproduis ci-dessous une lettre ouverte envoyée à Mathieu Hanotin, député de Saint-Denis, bien qu'ayant été élu dans des conditions plus que discutables... Je ne sais pas s'il aura le temps de la lire, étant donné que contrairement à ses engagements, il continue de cumuler son mandat de parlementaire avec celui de Vice-président du Conseil général du 9-3, et les indemnités qui vont avec soit 9857 euros au total. Bonne journée.   Saint-Denis, le 13 mai 2013. Monsieur Lire la suite...

Énième dérapage tweet-contrôlé à l’UMP

La crise politique majeure que nous traversons actuellement semble donner des ailes à certains de nos élus. Alors que beaucoup débattent pour savoir si l'UMP est ou non un parti républicain, un député UMP a décidé de répondre à sa façon, et se fendant d'un tweet que ne renierait pas le plus modéré des néonazis. Alors que ce qui était censé être une fête en l'honneur du PSG s'est transformé en "casse party", Jean-Sébastien Vialatte, député du très progressiste département Lire la suite...

Le cumul des mandats ou l’art de brasser du vent

MAJ du 13 mai 2013. Le Sénateur Jacques Mézard, Sénateur PRG de son état propose la chose suivante : interdire le cumul des indemnités. Il ajoute, sans se plier en quatre que les citoyens ne sont pas opposés au cumul des mandats et que si des parlementaires veulent travailler davantage, qu'ils puissent le faire..... Du Sarko dans le texte. Oui, je sais le titre est un peu provocateur, mais finalement, pas exagéré. Je n'en peux plus de voir cet affligeant spectacle de nos hommes et Lire la suite...