A ROMAINVILLE CE MARDI SOIR IL Y AVAIT UNE VALLS HESITATION ENTRE REGIE ET DELEGATION ET PUIS …. PLOUF !

On savait que la soirée serait tendue à Romainville, mais Bertrand KERN ne pensait pas devoir annoncer le report de la séance.

En effet, plusieurs militants pour une eau publique ont tout fait pour que le vote n’ait pas lieu. Pourquoi ? Parce-que majoritairement, PS, PC et UMP allaient donner le baiser de la mort à Veolia.

Oui, amis lecteurs, et amies lectrices, vous m’avez bien lu : on peut apparemment être de gauche et dire que privatiser la gestion de l’eau, finalement, c’est pas grave.

Moi je le dis tout net : ne pas s’opposer frontalement à la délégation de service public de l’eau est plus que suspect.
Surtout quand les élus qui adoubent Veolia et Santini ont pris par le passé des positions radicalement différentes ou bien lorsque leurs appareils politiques respectifs ont écrit noir sur blanc que la gestion publique était le seul mode de gestion souhaitable.

Bref, c’est encore trop trouble cette histoire de gestion déléguée, ce qui l’est moi ce sont les millions d’euros qui se jouent…..

Quoi qu’il en soit, on ne lâchera rien, et le report est une victoire, infime soit-elle.

La régie, partout et pour tous ! Et tout de suite !

3 comments

  1. gipéache dit :

    Chic au sursis à statuer! on continue!
    Dans un contexte d’effondrement d’une économie de marché qui ne marche pas et dont les dirigeants sont incapable de faire mouvement pour réformer véritablement le contenu (voir les conclusions du G 20), comment des élus de notre communauté de communes pourraient-ils à leur niveau,  se résigner individuellement (et dans le secret) à  laisser leurs électeurs sous la dépendance de  prédateurs cyniques, pour obtenir le simple droit de boire de l’eau, de prendre des douches et  de cuire des nouilles!

  2. gipéache dit :

    Chic au sursis à statuer! on continue!
    Dans un contexte d’effondrement d’une économie de marché qui ne marche pas et dont les dirigeants sont incapable de faire mouvement pour réformer véritablement le contenu (voir les conclusions du G 20), comment des élus de notre communauté de communes pourraient-ils à leur niveau,  se résigner individuellement (et dans le secret) à  laisser leurs électeurs sous la dépendance de  prédateurs cyniques, pour obtenir le simple droit de boire de l’eau, de prendre des douches et  de cuire des nouilles!

  3. Guy COULON dit :

    Oui, je m’opposer frontalement à la délégation de service public de l’eau à Véolia.
    Oui, je suis pour un développement de services publics de l’eau partout en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *