ALGERIE, TUNISIE, les mêmes maux, dont la jeunesse est l'un des remèdes

Une trentaine de morts au moins dus aux chiens de garde des États algérien et tunisien. Des "Républiques" en piteux États…

On nous serine que les jeunes manifestent parce-que le pain et l’eau sont chers. Prendre les algériens ou les tunisiens pour des demeurés est décidément une constante chez beaucoup de comment t’as tort…

Ce qui se joue dans ces pays, est le juste retour de bâton pour des gouvernants qui n’ont eu de cesse de trahir et mentir aux peuples qu’ils prétendent représenter et servir.

Ils ne se cachent même même plus pour se gaver. En plus de réserver le plus triste des sorts à leur peuple, tout en ménageant leurs castes, ils les privent des libertés les plus élémentaires.

Cela fait un moment que la révolte gronde, en Algérie notamment. Et la Kabylie, n’est pas l’unique foyer ce cette colère.

Ce qui est ahurissant, c’est la propension de Sarkozy et des autres d’ailleurs, notamment "à gauche" à ne pas la ramener.

Les discours de félicitations sont déjà prêts pour les prochaines réélections des Ben Ali, Boutef et autres imposteurs.

Il est proprement insultant pour les peuples algérien et tunisien de constater l’entier soutien de la France à ces dictatures autoproclamées ‘républicaines".

Qu’aurait dit Sarkozy si on avait tiré à balles réelles au Vénézuela, ou en Bolivie ? Hein Nico ? Là tu l’aurais ramené ta petite tronche pour nous dire que ces régimes sont tyranniques.

Saut qu’eux, un peu comme toi – hélas – , ont été légitimement élus. Et toi, pour qui jamais de ma vie je ne voterai, toi, tu cautionnes l’installation de tortionnaires comme Ben Ali et de Présidents d’opérettes comme Boutef, pieds et mains liés par l’armée, sans oublier sa Majesté Mohamed 6

Pour tout cela, cher gouverne-ment français, je te hais cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *