A mes camarades du Front de gauche : cachez cet islam que je ne saurais voir…

En tant que citoyen, élu Front De Gauche, musulman d’apparence et athée, je vous devais, camarades, la sincérité. Je pensais que des responsables du Front de Gauche se seraient manifestés pour saluer la décision de la Cour de Cassation concernant la crèche Baby Loup. Beaucoup se sont manifestés, mais pour tenir le même discours que Marine Le Pen, Manuel Valls, ou Jean-François Copé. Tout ceci a de quoi interroger…

Nous avons un problème camarades. Je me demande encore comment lors de la campagne des présidentielles, il a été possible de célébrer la main sur le cœur la France métissée et le multiculturalisme et dans le même temps, s’aligner sur la droite et l’extrême droite pour bannir les musulmans des sphères publique et privée. Pour beaucoup, un musulman est forcément intégriste. Jamais un raccourci aussi insultant n’a été fait pour les catholiques ou les juifs.

Nous avons un problème, camarades. Vous n’êtes pas sans savoir que l’on parle de l’islam comme de la seconde religion de France. Vous n’êtes pas fan des religions ? Moi non plus. Est-ce à dire qu’il faut les combattre jusqu’à convertir tous les croyants en de parfaits agnostiques ou athées ? Ces personnes de confession musulmane ne vivent pas toutes en vase clos, enfin pas encore. A force de signifier aux musulmans que l’islam est incompatible avec la République, vous allez réussir à les exclure de la société. Comme si l’islam n’était pas déjà la cause de trop nombreuses discriminations, la gauche dite progressiste à décidé de bannir toute visibilité musulmane de notre vue. A rebours des évolutions de notre Nation.

Nous avons un problème camarades. Car de quoi parlons-nous ? Du port du voile dans les services publics ? Loupé. On parle du port du voile par certaines femmes qui travaillent dans le secteur privé, dans lequel jusque-là la loi de séparation des églises et de l’Etat ne s’applique pas. Logique. On parle donc de femmes, qui souvent travaillent avec des enfants en vue de les éduquer et les épanouir. Que vient donc faire l’islam dans cette histoire ? Ces femmes dispensent-elles en cachette aux enfants des cours d’arabe ou de prière ? Ces femmes appelleraient-elles ces enfants avec des prénoms musulmans ? Pire, les obligeraient-elles à manger halal ? C’est ridicule n’est-ce pas ? Vous êtes en effet ridicules.

Nous avons un problème camarades. Il est inconséquent de dénoncer la montée de l’islamophobie et vouloir dans le même temps l’entretenir en signifiant plus particulièrement aux femmes qu’elles doivent choisir l’assimilation ou l’exclusion. Il est inacceptable de faire le lit de la droite et du FN en emboîtant le pas à celles et ceux qui voudraient voir disparaitre l’islam du paysage sociétal. Vous incitez par ces positions, au repli communautaire et religieux que vous dites combattre.  Est-il concevable de s’appeler Mohamed ou au hasard Madjid et être considéré comme étant pleinement français ? Vous développez, camarades, ce qu’on appelle communément le syndrome de l’exclu. Mais je vous l’annonce, les arabo-musulmans de ce pays n’ont plus vocation à être des victimes, il faudra compter avec. A leurs côtés. Ou pas.

Nous avons un problème camarades. La laïcité est trop souvent brandie comme un étendard pour mieux cacher une vraie détestation de l’islam. Or, le vivre ensemble c’est précisément  accepter les religions tant qu’elles ne se font pas oppressantes et qu’elles ne demandent pas à régir la vie politique et publique. Quelles sont les revendications qui vous poussent à rejeter ainsi des millions de personnes de par leur foi ? Allez-vous nous parler du halal à la cantine ? Des piscines mixtes ? Ces arguments repris par les Guéant et autre Hortefeux ? Combien de cas ? Combien ? Oui, le dossier est vide.

Nous avons un problème camarades. En stigmatisant les musulmans dans leur ensemble, vous niez la réalité. Vous niez ces femmes et hommes musulmans qui tous les jours étudient sans combattre la mixité, et ce du lycée à l’université, sans faire montre de leur foi. En s’adaptant donc déjà à la société dans laquelle ils vivent et en y apportant leur contribution. Vous refusez d’admettre qu’on est plus intelligent quand on se mélange culturellement, y compris avec des musulmans. Il m’avait pourtant semblé que le Front de Gauche défendait plus que n’importe quelle autre famille politique, les quartiers populaires, dans toutes leurs diversités. A croire que beaucoup au Front de Gauche les ont désertés au point de les ignorer.

On ne lutte pas contre un prétendu obscurantisme en voulant imposer un autre obscurantisme bien réel celui-là : l’anticléricalisme primaire, sur lequel surfent les plus réactionnaires pour mieux exclure les musulmans de ce pays, étrangers ou français.

Parce-que tout l’arsenal répressif mis en place ne vise que les musulmans, je vous le dis : tout ça va laisser des traces, des traces indélébiles.

Vous avez un problème, camarades.

141 comments

    • Chérif BOUDELAL dit :

      Commentaire de Chérif BOUDELAL de la lettre de Madjid adressée à ses
      « A mes camarades du Front de gauche : cachez cet islam que je ne saurais voir… »

      Bonjour Monsieur Madjid !
      Votre réaction contre l’islamophobie de « vos camarades » du « Front de Gauche » est légitime. Une réaction normale pour quiconque est normalement constitué ayant le sens de la logique, ou de la justice tout court.
      Vous avez évoqué quelque chose qui montre la vraie nature de ceux qui se disputent le pouvoir dans ce pays, mais pas seulement puisque dans tout l’Occident on rencontre le même problème de cette islamophobie viscérale, notamment dans les milieux politiques.
      Tout est dit dans cette phrase : « Parce-que tout l’arsenal répressif mis en place ne vise que les musulmans » !

      Il suffit de regarder la politique internationale et vous comprendrez que ce n’est pas seulement « vos camarades », ce ne sont pas des réactions spontanées de certains nostalgiques des « paradis perdus » dans les ex colonisations. Ce n’est pas un hasard non plus que toutes les guerres qui existent sur Terre se concentrent dans les pays arabes et musulmans. Tout ça est bien organisé et planifié sur le plan international.
      Le coordonnateur principal de cette organisation s’appelle le lobby sioniste mondial dont les « sayanim » – les auxiliaires du Mossad dans les pays occidentaux, voir le livre de Jacob Cohen « Le printemps des sayanim ». Ces derniers sont infiltrés dans toutes les institutions occidentales, voir même dans tous les domaines professionnels et associatifs de tous les pays occidentaux. En France la « gauche » est leur sanctuaire depuis l’affaire Dreyfus jusqu’à la fin de la seconde guerre mondial, après quoi « Gauche-droite » sont équilibrées.
      Leur but c’est de faire en sorte que les musulmans soient au bas de l’échelle dans toutes les sociétés occidentales. Idem pour les pays arabes et musulmans, mais là ils profitent en plus des richesses des peuples que les pétrodollars de la honte mettent à leur disposition. Tout ça pour la protection d’israël, ce monstre choyé par les « démocraties occidentales » que le lobby sioniste contrôle.
      Les USA sont l’exemple le plus frappant de la soumission des régimes occidentaux à israël. Tous les présidents des USA ne sont que des pions entre les mains de l’AIPAC (l’institution sioniste qui représente d’israël à Washington), qui constitue un Etat dans l’Etat : rien ne peut se décider dans la politique moyenne-orientale des USA sans son aval.

    • Chérif BOUDELAL dit :

      Commentaire de Chérif BOUDELAL de la lettre de Madjid adressé à ses
      « A mes camarades du Front de gauche : cachez cet islam que je ne saurais voir… »

      Bonjour Monsieur Madjid !
      Votre réaction contre l’islamophobie de « vos camarades » du « Front de Gauche » est légitime. Une réaction normale pour quiconque est normalement constitué ayant le sens de la logique, ou de la justice tout court.
      Vous avez évoqué quelque chose qui montre la vraie nature de ceux qui se disputent le pouvoir dans ce pays, mais pas seulement puisque dans tout l’Occident on rencontre le même problème de cette islamophobie viscérale, notamment dans les milieux politiques.
      Tout est dit dans cette phrase : « Parce-que tout l’arsenal répressif mis en place ne vise que les musulmans » !

      Il suffit de regarder la politique internationale et vous comprendrez que ce n’est pas seulement « vos camarades », ce ne sont pas des réactions spontanées de certains nostalgiques des « paradis perdus » dans les ex colonisations. Ce n’est pas un hasard non plus que toutes les guerres qui existent sur Terre se concentrent dans les pays arabes et musulmans. Tout ça est bien organisé et planifié sur le plan international.
      Le coordonnateur principal de cette organisation s’appelle le lobby sioniste mondial dont les « sayanim » – les auxiliaires du Mossad dans les pays occidentaux, voir le livre de Jacob Cohen « Le printemps des sayanim ». Ces derniers sont infiltrés dans toutes les institutions occidentales, voir même dans tous les domaines professionnels et associatifs de tous les pays occidentaux. En France la « gauche » est leur sanctuaire depuis l’affaire Dreyfus jusqu’à la fin de la seconde guerre mondial, après quoi « Gauche-droite » sont équilibrées.
      Leur but c’est de faire en sorte que les musulmans soient au bas de l’échelle dans toutes les sociétés occidentales. Idem pour les pays arabes et musulmans, mais là ils profitent en plus des richesses des peuples que les pétrodollars de la honte mettent à leur disposition. Tout ça pour la protection d’israël, ce monstre choyé par les « démocraties occidentales » que le lobby sioniste contrôle.
      Les USA sont l’exemple le plus frappant de la soumission des régimes occidentaux à israël. Tous les présidents des USA ne sont que des pions entre les mains de l’AIPAC (l’institution sioniste qui représente d’israël à Washington), qui constitue un Etat dans l’Etat : rien ne peut se décider dans la politique moyenne-orientale des USA sans son aval.

      Hier c’était les juifs, les Italiens et les « Polaks », aujourd’hui ce sont les Arabe, les musulmans et les Noirs qui subissent les discriminations des partis politiques en France. Mais les musulmans sont les plus visés pour des raisons déjà expliquées plus haut.
      Ceci dit, tant que les communautés arabo-musulmanes n’ont pas un rapport de force politique dans les pays où elles vivent, elles continueront à recevoir des coups de tous les côtés, aussi bien de « gauche » que de droite ; car dans la politique il n’y a ni logique ni morale, mais seulement les intérêts.
      A vos savates !

      • troOn dit :

        marre de cette propagande raciste qui est en passe de se normaliser. « le lobby sioniste » mais merde quoi !!!

        Tu es au courant que le protocole des sages de Sion était un faux ? Tu es au courant que dans la plupart des pays musulmans qui sont en guerre civile déclarées ou larvées, ce sont des musulmans qui massacrent d’autres musulmans ? (chiites contre sunnites, pour résumer)

        L’Islam ne parvient pas à se moderniser, à s’adapter aux règles de liberté et d’émancipation de l’ère moderne. Aujourd’hui encore, l’Islam peut tuer pour un dessin (les caricatures), aujourd’hui encore il y a une majorité de chefs religieux musulmans dans certains pays pour appeler au meurtre pour adultère, pour non soumission d’une femme à son mari, pour apostasie, etc. Le fameux complot juif n’y est pour rien, mais alors pour rien du tout, l’Islam, à l’instar des autres religions monothéistes, doit se réformer, accepter la promiscuité avec d’autres cultes, d’autres croyances, voire avec des incroyants. Elle doit évoluer, comme n’importe quelle pensée !

        Arrête tes délires paranoïaques et regarde le monde autour de toi, arrête d’écouter les Soral, les Ahmadinejad, et tous les petits khomeiny qui pullulent. La religion dès qu’elle a voulu frayer avec le pouvoir a toujours été source de haine, de dissension et de meurtre. La religion doit rester à tout jamais une affaire intime et rien d’autre.

        Et j’en ai marre, mais marre au plus haut point de cette dénonciation d’un pseudo lobby sioniste. C’est du niveau primaire : « c’est pas moi c’est lui ! ». Apprends à vivre avec tes contemporains, apprends à accepter celui qui n’est pas comme toi, avant de chercher des coupables chez le voisin.

    • Chérif BOUDELAL dit :

      Pour savoir qui dirige le monde, visionner cette vidéo :

      http://www.youtube.com/watch?v=KzCoSUSszBw&feature=related

      Et pour être efficace

      Boycottons les candidats sionistes aux élections, ainsi que leurs complices, où qu’ils se trouvent.

    • sylvie plumet dit :

      Entièrement d’accord avec vous. C’est la raison pour laquelle je n’adhère pas au front de gauche, bien que je partage beaucoup de ses analyses

    • yessaad dit :

      heureusement qu il s en est aperçu que la france est hypotequee par le clan judeo-sioniste et que c est eux les maitres a pensees melenchon maçon-juif-sioniste n est pas compatible avec la france des droits de l homme et la fraternitee ce sont des profiteurs du systeme leurs propre camp le dise

  1. Feldstein dit :

    Le fait d’être musulman est un choix personnel et donc d’ordre privé. Personnellement je différencie l’être humain du croyant. C’est avec des être humais que j’ai envie de changer le monde, pas des gens qui mettent en avant leur religion en portant un voile et le revendicant comme un signe religieux. J’ai été élevé selon des valeurs républicaines et laïques prônées par mon grand père qui fuyait les pogromes de Roumanie qui nous disait toujours : » on est juif à la maison et français dehors ». Il n’a jamais été question de faire état de notre religion dans l’espace public. Pourquoi mettre en avant le fait d’être musulman, qui renvoie à la religion, pourquoi ne pas dire simplement je suis d’origine arabe ou français ou auvergnat ou breton. Peux t on espérer un jour que l’on puisse identifier quelqu’un simplement comme citoyen sans toujours être obligé de mettre en avant la religion ? C’est ma conception de la laïcité

    • mamane dit :

      « Personnellement je différencie l’être humain du croyant.  »

      « C’est avec des être humais que j’ai envie de changer le monde, pas des gens qui mettent en avant leur religion en portant un voile et le revendicant comme un signe religieux. »

      Bigre ! je savais qu’il y avait du racisme mais de là à dire avec autant d’aisance qu’on n’est pas des être humains… On est quoi du coup ? les droits de l’homme s’appliquent à nous ?

      • troOn dit :

        du racisme ???? faut arrêter la victimisation à tout va et apprendre à lire. Il dit (et je pense tout comme lui) que dans une personne ce qui l’intéresse c’est ce qu’il est et pas ce qu’il croit. Votre commentaire était vraiment à côté de la plaque.

        Ce qui me choque dans le texte de Madjid, c’est le constant amalgame entre les arabes et les musulmans, non tous les arabes ne sont pas croyants et même tous les arabes croyants ne sont pas musulmans. Je suis moi-même arabe et profondément athée.

        Et la deuxième chose qui me choque régulièrement, c’est cette utilisation à tort et à travers du terme d’islamophobie qui n’a absolument pas sa place dans un pays laïc et dans les lois républicaines. Car si on creuse, l’islamophobie n’est qu’une critique de la religion, et s’opposer à la religion ou la poser en question c’est ce que les curés et autres imams appellent un blasphème. Or, le délit de blasphème a été abrogé depuis de longues décennies, on ne va pas remettre ça !

        • Toutoille dit :

          Regardez, il y a le mot religion !

          « Ceux qui, par l’un des moyens énoncés à l’article 23, auront provoqué à la discrimination, à la haine ou à la violence l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, seront punis d’un emprisonnement d’un mois à un an et d’une amende de 2 000 F à 300 000 F ou de l’une de ces deux peines seulement. »

          Sinon, c’est quoi une race ?

          • troOn dit :

            J’insiste. Derrière ce qu’on entend tous les jours dans le terme d’islamophobie, il y a la notion de blasphème, le fait qu’une religion n’ait pas le droit d’être critiquée ou que l’on n’ait pas le droit de nier ses principes. On est au niveau des idées, pas au niveau des personnes, il n’y a pas de discrimination de personne que je sache. Personne n’interdit de croire en un dieu ou un autre ni de pratiquer sa religion dans la sphère privée.

            Et pourquoi cette question sur la race, personne n’en a parlé dans ces commentaires (à part Mamane qui semble voir du racisme partout) ?

          • Mulan dit :

            Mais tu vas troOn loin..
            « terme d’islamophobie, il y a la notion de blasphème, le fait qu’une religion n’ait pas le droit d’être critiquée ou que l’on n’ait pas le droit de nier ses principes.  »
            Tu te rend compte de la connerie que tu viens de dire ?
            Donc dans Islamophobie (C’est a dire une peur infondé de l’Islam et ce que ça englobe)
            Il y a la notion de blasphème, le fait de critiquer une religion???
            Mais ça veux dire quoi pour toi critiquer?? « Ton voile me choque, enlève le » c’est de la critique? Je suis contre qu’on vienne prêcher dans la rue que dieu misericordieu va sauver mon âme. Mais si quelqu’un décide de se metre un voile, une crois autour du cou, ou un chapeau. Mais en quoi ça empietre ma liberté? Puis si des gens se sente oprimer par leurs semblable et se sentent obliger de mettre le voile, c’est leurs lutte. Dans laquelle il faut les appuyer et les encourager etc… mais ça reste leurs lutte, car moi je suis athé, limite anti-religieux, et j’ai rien a dire sure qui peut porter quoi ! On parle d’un voile la. Les symboles ça se crée et là on en crée Un !

        • mamane dit :

           » Car si on creuse, l’islamophobie n’est qu’une critique de la religion »

          Une critique qui :
          * provoque des discriminations massives
          * conduit à des votes de loi (on se demande comment sont perçue et vivent ceux qui pratique cette religion)
          * provoque des guerre
          * provoque des violences et des humiliations
          * provoque la légitimations des thèses d’extrême droite
          * etc…

          mais à part cela tt va bien n’est-ce pas ?

          Plus sérieusement, « la critique de religion » et de ceux qui la pratiquent,
          a déjà provoqué pas mal de chose pas joli dans l’histoire (saint barthélémy, génocide des juifs d’europe, etc…) . à partir de quoi, de quelle moment, vous allez dire qu’il y a un problème et qu’on sort du cadre de la simple critique ?

          • troOn dit :

            Mais quelles discriminations massives ? Quelles guerres ? On parle de la France là ? Il n’est pourtant pas interdit d’être croyant, de se rendre dans son église, synagogue, mosquée. Il n’est pas interdit en France de croire en dieu. Elle est où la discrimination ?

            Il est juste demandé de ne pas afficher sa religion, de la garder pour soi dans le cercle privé, de ne pas en faire de prosélytisme et de respecter la règle de l’égalité des individus et des sexes. Où est la discrimination ?

            Quand je parle de Critique de la religion, je parle de la critique des idées, d’esprit critique. On a le droit en France d’exprimer son opinion et dire que certaines choses nous gênent dans un livre religieux, qu’il n’est sacré que pour celui qui y croit. Les caricatures du prophète ont été révélatrices. Est-ce qu’au nom de l’islamophobie, on doit aussi interdire de critiquer Mohammed ? Au nom du respect des religions, doit-on permettre aux sikh de porter un poignard qui est chez eux un symbole religieux ? Au nom du respect des religions, doit on permettre à des hommes d’imposer la burqa à leur femme ? (j’en vois régulièrement à Roubaix)

            La France s’est battue pendant des siècles pour imposer comme elle a pu son idéal d’égalité qui repose sur la laïcité et sur l’affaiblissement du pouvoir séculaire des religions, il est nécessaires que les religions s’y soumettent. Tout le monde a à y gagner au niveau de la cohésion sociale et de l’idée d’égalité des chances. Je suis arabe, né au Maroc (ma famille marocaine, musulmane pratiquante, a souvent honte des revendications communautaires des musulmans en France, soit dit en passant) et je me sens Français, je ne me sens pas discriminé, j’ai pu suivre les études que je désirais, choisir le métier qui me convenait, vivre où je voulais avec qui je voulais, comme je voulais, pourtant j’ai un prénom et un nom à consonance arabe (donc musulman pour les gens qui ne me connaissent pas). Elle où la discrimination ?

            La discrimination, elle est dans tes yeux, tu es dans un pays libre, tu fais comme tu le désires, tant que tu n’empiètes pas sur la liberté de l’autre. L’affichage religieux est une forme d’empiétement sur l’autre, car ta foi n’est pas universelle et ton voisin, ton employé, ton patron, toute personne avec qui tu es en contact social n’a pas à se retrouver face à tes convictions religieuses.

            Et tes exemples (St Barthélémy, génocide des juifs, etc), je ne vois absolument pas le rapport avec le sujet, mais vraiment pas.

            C’est à l’Islam de se moderniser et d’avancer vers la laïcité pour permettre un meilleur vivre ensemble, ce n’est pas à la république d’abandonner ses valeurs pour plaire aux tenants d’une religion.

    • Sasquatch dit :

      dans un espace PRIVE, vos arguments ne tiennent pas. Vous êtes l’exemple parfait de ceux qui veulent mutiler l’individu en l’amputant de sa spiritualité. Qu’elle se fasse discrète et n’influe en rien la sphère publique, c’est évident. Mais dans le privé, souffrez que d’autres aient des convictions, des religions, et veuillent encore les vivre en paix, comme la Constitution de ce pays le promet à tous. Et que cela plaise ou non aux ordures de droite (Guéant, Hortefeux, Lepen, Sarkozy, Rioufol, Tasin, Zemmour, Imbert et compagnie, cette engeance de poisseuses raclures réacs ou xénophobes) ou aux sales crétins qui se disent « de gauche » (NVB, Charlie Hebdo, les Femen ou je ne sais quelles autres « belles âmes  » laïcardes trop stupides pour comprendre les principes qu’elles invoquent pour mieux les piétiner. Au FDG aussi, donc, apparemment.

      Et comme on en est arrivé à un tel point de méfiance et de défiance, je précise que je suis agnostique, issu d’une famille catholique, que je suis un laïque et que je pourfends, partout où je les identifie, la xénophobie dont l’islamophobie, l’antisémitisme et le racisme. Puisqu’il faut tout vous rappeler.

    • Chavanat Ana dit :

      Je partage à 100% ton commentaire. Je suis athée, je respecte les croyants quel qu’ils soient, mais j’estime effectivement, que la religion est une affaire privée. Je suis tout aussi contre la kipa, les foulards des femmes juives, les croix autour du cou des catholiques, tous ces signes qui distinguent l’appartenance religieuse avant de distinguer l’individu.Donc, effectivement, au travail, on s’abstient de s’afficher de la sorte !

    • Mulan dit :

      « Personnellement je différencie l’être humain du croyant. »

      Faut sortire un peu de sa petite bulle hein ? C’est pas fini ça de croire que le monde est actuellement comme on le perçois sure le bout du nez?

      « C’est avec des être humais que j’ai envie de changer le monde, pas des gens qui mettent en avant leur religion en portant un voile et le revendicant comme un signe religieux. »

      Je suis pas croyant(je le dit parce que certain y donne de l’importance), et ça me choque ce que tu dis, c’est une vision uniforme, totallement a la masse de la religion et des humains. Tout ce que tu vois du musulman c’est son voile et donc tu te rechigne a vouloir lui enlever juste pour vérifier qu’il peut accepter TES valeur a TOI parce que ce serait TON pays qui ta inculqué TES valeurs. Et avec d’autre humains TU veux changer le monde ? HaHAHahahahah
      Metre en avant le fait d’être musulman? Mais est-ce que les musulmans viennent te faire chier en disant « ehhh ooh c’est moi je suis musulman ehh ohh i am muslim » ?? Non ils vivent leurs religions comme ils en ont envie tant qu’ils n’opressent pas. Mais c’est pas en opressant (interdisant) qu’on empêche d’opresser. ça n’est jamais arrvé et ça n’arrivera jamais ! Faut changer les schémas de pensé pour changer le monde. et devine quoi? on commence par sois-même !

    • Garry Gaspary dit :

      L’énorme différence avec votre grand-père et la Roumanie, Feldstein, c’est que vous vivez en France, dans un pays laïc dont l’esprit est de défendre la liberté de conscience, et donc la pratique religieuse tant qu’elle ne nuit pas à l’ordre public. Vous vivez dans un pays qui se veut, qui se dit tolérant et qui nie aujourd’hui l’essence même de ce qui le constitue.

      Vous ne pouvez vous identifier à un citoyen français sans le respect de ce principe laïc qui se situe au fondement même de notre République.

      Vous ne pouvez vous identifier à un républicain si vous différenciez a priori une personne qui porte un voile et une autre qui n’en porte pas.

      La citoyenneté se situe toujours au-delà de l’appartenance communautaire, et ce n’est pas à l’apparence qu’elle doit être jugée.

    • musulmane portant le foulard dit :

      « C’est avec des être humais que j’ai envie de changer le monde, pas des gens qui mettent en avant leur religion en portant un voile et le revendicant comme un signe religieux. »

      Portant moi même le foulard, je peux vous dire, et je ne parle pas à titre personnel mais là j’emglobe toutes les femmes le portant, que nous ne le portons pas pour que les gens autour de nous sachent que nous sommes musulmanes, il est donc clair que nous ne le revendiquons pas.
      Ceci est un précepte religieux, quand nous croyons en une religion nous devons appliquer tous les préceptes religieux sans exception, et ceci est bien un précepte religieux. Ceci n’est en aucune façon incompatible avec la société car cela n’engage que nous qui le portons, il n’est en rien une forme de prosélytisme caché.

      Arrêtons de tout mélanger !!

  2. madjid dit :

    Parce que chacun sans mettre en avant sa religion peut se construire avec….

    • Chavanat Ana dit :

      Tout à fait !

    • unmecchoqué dit :

      Pour vous là musulmane n’a pas le droit de respecter les préceptes et les convictions de sa religion en public. Si c ce que vous pensez ce n’est pas de l’acceptation, mais de là dissimulation.

      Mais quand il y à le père noël dans les écoles c’est pas ostentatoire, nonnn oh que non. Et les chandelles à sept branches dans toute la capitale quand c’est chabat ou je sais plus quelle fête juive c’est pas ostentatoire. Mais un voile et une barbe c’est tout de suite problématique. Je vais sûrement faire de là prison pour ce commentaire.

  3. Selim dit :

    Merci pour cette tribune, qui n’est loin de concerner que le seul FG, tant un unanimisme apparent semble émerger au sein de la classe politique française…

  4. Selim dit :

    Merci pour cette tribune! qui est loin de concerner que le seul FG, tant un unanimisme apparent semble émerger au sein de la classe politique française…

  5. Helene dit :

    trés joli texte, simple et humain.

  6. arnulf dit :

    Super! La contestation d’une decision de justice par notre ministre de l’interieur est une honte pour la France et une nouvelle claque pour la laïcité et l’esprit et les textes de 1905.
    Militer à l’interieur de partis déconnectés des évolutions sociétales est ce qu’il y a de mieux à faire.

  7. Biba dit :

    Merci Madjid,
    Je rappelle que ces femmes qui travaillent souvent sont seules avec enfants, ou ont un mari qui leur laisse vivre leur vie de femme.
    Leurs enfants, ce sont des petits garçons et des petites filles qui deviendront de futurs hommes et femmes, qui auront vu leur maman se préparer sortir, travailler et revenir avec des choses a leur raconter.
    Ce sont des enfants qui vont grandir avec dans l’esprit que la femme dans toute sa diversité peut être indépendante, et choisir son mode de vie.
    Ce seront de futures femmes et mères, ce seront de futurs maris et pères, ne l’oublions pas.
    (C’est dans le même esprit que je respecte la volonté de certaines femmes de faire du sport entre elles ( certaines femmes en général ont déjà du mal avec leur corps) car ce n’est pas a elles qu’il faut penser mais a leurs enfants qui auront vu maman sortir faire du sport).

  8. eva_bien dit :

    Et cessons de tout mélanger! non porter un foulard n’est pas la même chose que porter la burqa!!! Il n’y a pas si longtemps, dans notre beau pays-des lumières-droits de l’homme étoussa, une « femme en cheveux » etait considérée comme une femme de mauvaise vie.
    PS: adherente du front de Gauche, athée, la position du FDG me met tres mal à l’aise.

    • 0regor dit :

      C’est exact et par la lutte des « féministes » cela n’est plus le cas. Quand je vois ces femmes portant le voile j’ai l’impression que l’on a reculé de plusieurs décennies dans la libération des moeurs et des femmes en particulier.

      • Mulan dit :

        Mais sauf que il y a la lutte des femmes, et celle des femmes musulmanes. Le jour ou les femmes musulmanes décideront de se batre contre la burqa ou le voile. Les féministes les aideront !

  9. Ivan dit :

    La gauche et l’extrême gauche française se sont en grande parti construites en opposition aux valeurs conservatrices et au catholicisme. Marx et Bakounine ont posé les bases théoriques de l’anticléricalisme de l’extrême gauche, et l’ont pour ainsi dire institutionnalisé. Cette opposition est encore renforcée par les particularités françaises, notamment sous la révolution. Dans ce contexte, la question du voile et de la « visibilité » religieuse est forcément épidermique. Ajoutez-y un soupçon de « féminisme » sur la « condition de la femme » et vous obtenez logiquement ce type de réaction. Venant de l’extrême gauche, et au vue de la construction de cette dernière en France, je pense qu’il est erroné de parler d’islamophobie.

    • Zlotzky dit :

      Méfiez-vous lorsque vous évoquez l’anticléricalisme de Marx. En fait pas autant qu’on a bien voulu l’affirmer. Sa célèbre citation est la suivante :
      « La religion est le soupir de la créature opprimée, l’âme d’un monde sans coeur, comme elle est l’esprit des conditions sociales d’où l’esprit est exclu. Elle est l’opium du peuple. »
      Méditez bien là-dessus et vous verrez que cette citation est bien plus subtile qu’un anticléricalisme de façade.

      • Ivan dit :

        Je n’ai pas parlé d’anticléricalisme de façade mais plutôt d’anticléricalisme axiomatique voir même « viscéral » si l’on prend le courant anarchiste représenté par Bakounine. Concernant Marx, à ma connaissance cette question n’a pas été l’objet de développements spécifiques dans son oeuvre (à confirmer car je connais essentiellement le capital et le manifeste). Par contre la tradition marxiste, du moins en France, à toujours été farouchement anticléricale, de même que l’extrême gauche dans son ensemble…

  10. dan29000 dit :

    Merci pour ce beau texte exprimant ce que nous sommes certains à penser…Sauf contact de votre part, nous nous permettrons de le publier dans les jours prochains sur notre site d’actus de résistance : http://danactu-resistance.over-blog.com/ Dan29000

  11. e. quilgars dit :

    Beau texte, auquel j’adhère complètement.

  12. madjid dit :

    Je n’ai jamais dit qu’on était forcément musulman parce qu’arabe je le dis au début du texte. L’islamophobie est devenue la haine de l’islam, après avoir été pendant une heure ou deux la critique de l’islam

  13. ridicule dit :

    Que vient donc faire l’islam dans cette histoire ? Ces femmes dispensent-elles en cachette aux enfants des cours d’arabe ou de prière ? Ces femmes appelleraient-elles ces enfants avec des prénoms musulmans ? Pire, les obligeraient-elles à manger halal ? C’est ridicule n’est-ce pas ? Vous êtes en effet ridicules.

    Pas ridicule du tout !!!
    Désolé

  14. ridicule dit :

    …tant qu’elles ne se font pas oppressantes et qu’elles ne demandent pas à régir la vie politique et publique.

    Et c’est bien ça le problème

  15. ridicule dit :

    Quelles sont les revendications qui vous poussent à rejeter ainsi des millions de personnes de par leur foi ? Allez-vous nous parler du halal à la cantine ? Des piscines mixtes ? Ces arguments repris par les Guéant et autre Hortefeux ? Combien de cas ? Combien ? Oui, le dossier est vide.

    Un cas suffit !!!….
    Un cas de trop…

    • yeux bleus dit :

      Un cas de trop ? Ah bon ?
      et je fais quoi de mes gosses moi qui suis gauchiste musulman (pratiquant) ? je leur donne un petit sandwich et je leur demander de manger seul loin de leurs camarades de classe ?
      et je fais quoi de mon bulletin de vote quand arrive les échéances ? et que je ne parviens pas à le glisser dans l’urne à cause de propos comme les tiens ? qui me font voir que, sur les questions de l’islam, Front de gauche ou Marine le Pen c’est bonnet blanc et blanc bonnet.

      ok, abstention aux prochaines élections. et merci de m’avoir éclairé sur le Front de gauche !

  16. ridicule dit :

    …Il m’avait pourtant semblé que le Front de Gauche défendait plus que n’importe quelle autre famille politique, les quartiers populaires, dans toutes leurs diversités.

    Oui, masi pas au prix d’un retour à la séparation des sexes de l’église catholique…
    On a déjà donné, merci…

  17. ridicule dit :

    …On ne lutte pas contre un prétendu obscurantisme en voulant imposer un autre obscurantisme bien réel celui-là : l’anticléricalisme primaire, sur lequel surfent les plus réactionnaires pour mieux exclure les musulmans de ce pays, étrangers ou français.

    Imposé un obscurantisme !!!

    …Parce-que tout l’arsenal répressif mis en place ne vise que les musulmans, je vous le dis : tout ça va laisser des traces, des traces indélébiles.

    Pour le moment je ne vois qu’une victoire de l’Islam face à la république…

    …Vous avez un problème, camarades.

    Ne m’appelez plus camarades, camarades !

    • yeux bleus dit :

      Une victoire de l’islam face à la République ? Tu débloques complètement toi. On va t’envoyer Manuel Valls, il va t’ouvrir les yeux.

  18. tripalium dit :

    Le propos « musulman d’apparence » me choque, je ne pense pas que l’on peut déterminé l’appartenance d’une personne à une religion avec un critère biologique. Voila, je tenais à le dire.

      • Christine dit :

        Je suis en parfait accord avec toi, Madjid ! Même si, lorsque tu parles de gens du FdG qui se seraient manifestés pour entonner la même puante ritournelle que Valls et consorts, je n’ai rien entendu pour ma part, ni dans un sens ni dans l’autre -mais je te crois évidemment lorsque tu dis que certains l’ont fait et je le regrette vivement. Comme j’avais en leur temps déploré les réactions de LO sur le voile à l’école, d’ailleurs. Parole d’athée qui ne supporte plus la « bougnoulophobie » dissimulée derrière le cache-sexe vertueux de la laïcité.

        PS. Je voulais mettre le mot « bougnoulophobie » en italiques pour qu’il n’y ait aucune équivoque sur le sens que je lui donne, celui du bon vieux racisme d’antan, mais je n’y arrive pas, d’où les guillemets ! :))

    • yeux bleus dit :

      C’est vrai ça, moi par exemple je suis musulman mais ‘pas d’apparence’ ni ‘d’origine’ ni rien de ce genre.

      Cela dit peu importe, les français qui comptaient les meilleurs orientalistes du monde sont désormais comme des ignares face à l’Orient, et ils se réfugient en masse vers les thèses de Samuel Huntington : choc des civilisations et sus à l’islam !

  19. Alexandre dit :

    Ah, le débat du voile… Je suis toujours partagé sur la question.

    D’un côté, à ceux qui me disent « on ne doit pas imposer sa religion aux autres en l’affichant ostensiblement », j’ai envie de répondre « imagine-t-on en France une loi interdisant le port de la kippah dans les lieux publics ? ». Ce serait antisémite oui. Et notre loi anti-voile est islamophobe.

    D’un autre côté, le voile intégral imposé aux femmes (et j’insiste sur la notion de contrainte) est une pratique moyen-âgeuse et je peux comprendre qu’on veuille éviter autant que possible de cautionner sa généralisation.

  20. Sergio dit :

    Cette décision va bien faire avancer la cause de l’arabophobie (je me refuse à ce terme « islamophobie » qui fait l’amalgame entre un débat idéologique [religion] et le racisme) :

    Un responsable de recrutement dans une crèche voyant une candidate avec un nom un peu arabisant va le jeter directement à la poubelle, pourne pas avoir d’ennuis…

  21. david weber dit :

    Bien parlé ! Que proposez vous ?

    • Garry Gaspary dit :

      Le dialogue au cas par cas !

      La législation actuelle est amplement suffisante, cette décision de la Cour d’appel le confirme, pour assurer le respect des libertés religieuses dans l’espace public.

      Il faut maintenant que (re)naisse une volonté citoyenne de dialogue, un dialogue responsable qui prend à la fois en compte les réalités du travail effectué qui peuvent être incompatibles avec telle pratique religieuse et la responsabilité citoyenne de l’entreprise française qui se doit de promouvoir la laïcité.

      Les entreprises française ont plus besoin d’une charte citoyenne que d’une loi.

  22. jac dit :

    Après des décennies de lutte, les croyances des cathos nous fichaient presque la paix, voilà que la religion nous revient dans la figure.
    Oui, je vais finir par devenir islamophobe, cathophobe, judéophobe, superstitiophobe.

    Je ne vais pas dans la rue ou à mon boulot avec une bannière ou un tee-shirt arborant : Dieu est mort. Je ne veux pas imposer mes convictions aux autres.

    Que tout le monde en fasse autant et on pourra s’occuper tous ensemble des sérieux problèmes auxquels nous avons à faire face tous ensemble sur cette terre.

    • yeux bleus dit :

      Eh oui, la religion nous revient dans la figure.

      Et il va falloir apprendre à faire avec, et même avec respect pour des croyants de plus en plus nombreux. Y compris à gauche et y compris très à gauche.

      Sauf que ces gauchistes là sont exclus ou se sentent rejetés, à tort ou à raison, par des propos intolérants comme les tiens, voire pas des propos injurieux qui dépassent largement les tiens. C’est que l’extrémisme athée vaut bien les autres extrémismes, il se veut seule vérité admissible pour le pays. Une forme de totalitarisme de la pensée qui tient éloigné tous les travailleurs et tous les chômeurs et tous les petits retraités des couches populaires qui ont encore un peu de foi et de respect pour celui qu’ils pensent être leur Créateur et qui s’en tiennent, contre vents et marées, à la laïcité telle qu’elle est inscrite dans la Constitution (contrairement à vous qui tentez de la dévoyer vers l’éradication totalitaire de toute pensée religieuse).

      Donc restez entre vous et laissez nous de côté, on continuera à s’abstenir ou à voter blanc tandis que vous continuerez de perdre à toutes les échéances face au FN et aux autres.

      Ma religion m’interdit d’être malpoli, sans quoi je vous dirais bien d’allez vous faire f*** bande de c***

      Je ne te salue pas, toi qui devient islamophobe. Mais bien le bonjour à Marine !

      AM

  23. Gilles Horvilleur dit :

    « _Le courant laïc actuel qui souhaite non la liberté de conscience mais l’éradication du fait religieux s’ancre dans cette histoire, quand une autre laïcité vise au contraire cette pleine liberté qu’il convient toujours de protéger sans pour autant administrer les cultes. Il y a là une autre conception de la laïcité, à la fois plus exigeante sur le lien noué par ce désir de défendre toutes les libertés qui peut prendre la forme d’une religion civile, et plus exigeante de fait sur le respect de la pluralité religieuse pourvu qu’elle soit subordonnée au pouvoir politique et civique commun. Nous sommes encore héritiers de ce débat entre deux manières d’envisager la laïcité française._ » écrit Sophie Wahnich dans _L’intelligence politique de la Révolution française,_ qui vient de paraître, édité par textuel [extrait sur le lien http://goo.gl/tSI0r, conclu par ce qui précède].
    Un petit livre indispensable pour qui se veut intelligent, se dit politique, se vit révolutionnaire.

  24. Fred., de L. dit :

    Jac: « Je ne vais pas dans la rue ou à mon boulot avec une bannière ou un tee-shirt arborant : Dieu est mort. »

    Et quand bien même tu le ferais la loi ne te l’interdirais pas. C’est chouette d’être du bon côté du manche nan ?

  25. Onsmel2koi dit :

    1. Pourquoi publier cette attaque si ce n’est pour mieux vous distinguer en définissant vos camarades de « ridicules » .
    2. Faire croire que le front de gauche fasse « le lit de la droite et du FN » est ridicule !
    3. Faire croire que le front de gauche à « déserté » certains quartiers populaires laisse penser que c’est toi qui a un problème ! Le front de gauche existe depuis peu il n’a donc rien déserté du tout mais il commence à investir.
    4. Si il y a des divergences internes sur le port du voile, ce n’est pas pour autant que le front de gauche et les partis qui le composent ont toujours oeuvré sur leurs territoires pour un multiculturalisme à l’oposé du PS et Cie (aides pour les départs en colos, centres de loisirs, clubs de sports, évènements culturels…).
    5. Tes élucubrations me font penser aux écrits de A. Maalouf dans « Les identités meurtrières » où, pour résumer, il écrivait que les enfants des migrants nés en France cherchaient souvent des regards et gestes de racisme chez les français pour légitimer leur victimisation. Et là t’es mal tombé ! Camarade !

    • david weber dit :

      2. « Faire croire que le front de gauche fasse « le lit de la droite et du FN » est ridicule ! », affirmez vous. Cela n’a rien de ridicule. Le FG vient de cautionner une vision falsifiée de la laïcité. La laïcité est applicable dans le service public (l’état, les collectivités territoriales, les écoles,lycées, etc) et nullement dans le privé. Quelle sera la prochaine étape de cette dérive : l’interdiction du voile dit islamique dans l’espace public ?

      • david weber dit :

        Traduction : Le FG veut bien de l’immigré mais pas du musulman… La différence est donc bien tenue entre le FN et le FG…

        • Onsmel2koi dit :

          C’est vite amalgamé… et tu réponds pas aux autres points. Y a que celui qui veut faire passer des vessies pour des lenternes qui t’as interessé ?

  26. Shéhérazade dit :

    Madjid, tout à fait d’accord avec toi, la lecture de la laïcité que font les partisans du tout répressif vis à vis des religions au nom de la laïcité ne me plaît pas du tout. J’ai eu l’occasion de rencontrer et de débattre avec des femmes musulmanes du quartier du Mirail de Toulouse. Certaines de ces femmes étaient voilées, il y avait aussi des catholiques, notamment des religieuses en civil, et puis il y avait des agnostiques, des athées. Et toutes ces personnes se sont rencontrées et ont débattu de la vie de leur quartier après qu’un jeune de 17 ans ait été abattu par la police à bout portant (pour une tentative de vol de voiture)et que des émeutes aient éclaté. Et je n’ai vu personne faire acte de prosélytisme vis à vis de qui que ce soit. La laïcité c’est vivre ensemble dans le respect de nos différences et le respect d’autrui. Ce n’est pas stigmatiser la croyance de tel ou telle. Je suis FDG et je n’ai pas vu de réactions négatives à la décision de la cour de cassation sur la crèche Baby-Loup provenant de camarades du FDG. Mais cela a pu m’échapper. Fraternité.

  27. TêteD'Arabe dit :

    Une des infirmières à la crèche ne porte pas de voile mais par contre elle est noire…
    J’aimerais bien qu’une loi passe pour l’obliger à s’intégrer et qu’elle fasse un effort en devenant blanche.
    C’est vrai quoi, on est en France, en république merde!

    Mon médecin est feuj, j’ai vu un chandelier dans son cabinet, je vais de ce pas le dénoncer à l’ordre des médecins, il est inconcevable qu’on autorise cette personne à exercer!

    Un des pions dans le bahut de mon gamin porte des dreadlocks! En en plus d’être certainement un drogué, c’est un rastafarien prosélyte car sa chevelure montre son appartenance à un courant religieux afro-centriste homophobe et misogyne, je vais de ce pas faire le nécessaire pour qu’il soit licencié car on ne peut pas le laisser au contact des jeunes ados, c’est un scandale!

    Vive la France!

    C’est inacceptable comme propos, ridicule? Pourtant c’est ce que j’entends quand vous parlez de voile et de laïcité.

    • Ben dit :

      Bien vu !
      Tellement évident , que je me demande encore et toujours pourquoi des gens , militants, solidaires,anti-racistes, intelligents ont tellement de mal voir , à regarder, à comprendre, à accepter, à appréhender la réalité, la rue, le peuple français aujourd’hui !
      Pourquoi tant de certitudes pour ne pas oser et faire bouger les lignes ?
      Ma France est belle, ce n’est pas celle de ma mère ou de ma grand mère. C’est la mienne maintenant et je compte sur mes enfants pour ouvrir les yeux sur ce qu’elle sera demain !

    • Sophie dit :

      Excellent !
      Faudrait aussi interdire le serre-tête, les mocassins à glands et les bermudas à carreaux, je trouve que ça fait catho intégriste. Un vrai danger pour la laïcité.

      • Serge dit :

        Dans certains lycées et collège, les directeurs et professeurs interdissent aux filles de porter un bandana.

        Et vous pouvez voir des profs abordee fièrement sur leur cou un croix de Jésus ou une étoile de David.

  28. davi dit :

    On est plus nombreux que tu ne le crois à penser comme toi, m’autorises tu à reproduire ce texte sur mon blog sur médiapart? On envisage aussi de créer un « courant au sein du Fdg » sur ces question, ça urge, dis moi ce que tu en penses?

    • madjid dit :

      fais donc !

      • Ben dit :

        Bravo pour ton texte!
        Eternelle confusion (?) au nom de la laïcité (pour rejeter…). La France d’aujourd’hui n’a rien a voir avec celle de certains « grands pères » évoqués par exemple.
        La légitimité des français issus de l’immigration des anciennes colonies est sans cesse mise à mal. Evidemment puisque la question coloniale de la République n’a jamais été mise en lumière, mais plutôt cachée sous le tapis…Donc je comprends que mes compatriotes, qui le sont à part entière, et qui pourtant sont sans cesse regardés, traités comme autres, (voir pire) demandent reconnaissance au même titre que le français « traditionnel ». Ou est le problème ? Cela veut dire concrétement accepter pour ceux qui s’en réclame l’islam comme une religion francaise, et qu’ils puissent s’en réclamer au même titre que les autres,même si cela nous dérange, nous les athées. Ni plus , ni moins. En ce qui concerne le foulard, un seul mot d’ordre: laissons les femmes décider de leur tenue. Ni les pères, ni les maris, ni les fréres, ni les hommes bienveillants, ni les citoyens bienpensants ont à dire. Pantalon interdit,jupe trop courte,trop longue, cheveux à couvrir ou à découvrir, bras et poitrine trop découverts ou le contraire…En France Laissez les femmes s’habiller comme elle l’entendent et décider pour elles mêmes!

    • yeux bleus dit :

      oui, faites donc ! il serait temps.

  29. david weber dit :

    Un excellent article sur le sujet :

     » Crèche Baby loup : que dit la loi sur la laïcité ?  »

    http://www.lavie.fr/actualite/societe/creche-baby-loup-que-dit-la-loi-sur-la-laicite-26-03-2013-38367_7.php

    • Serge dit :

      Merci pour votre référence. « Anthropologue du fait religieux, Dounia Bouzar invite à distinguer la forme du fond, le juridique de l’idéologique »

      A lire et à faire lire.

      Voilà les personnes que l’on devrait entendre et que l’on n’entend jamais. Des personnes qui analysent, comparent et expliquent que la loi n’est pas un dogme mais qu’elle tient compte des circonstances et surtout qu’elle vise principalement à permettre de vivre ensemble en respectant la liberté de chacun.

  30. david weber dit :

    @ l’auteur

    vous pouvez aussi proposer votre article sur le plus du nouvel obs :

    http://leplus.nouvelobs.com/

    N’hésitez pas. Et si vous le faites, prévenez vos lecteurs sur ce blog pour qu’ils puissent appuyer votre point de vue. Plus nous serons, mieux cela sera.

  31. david weber dit :

    Un autre article intéressant :

     » La Cour de cassation donne une leçon magistrale sur l’affaire Baby Loup  »

    http://www.fnlp.fr/spip.php?article856

  32. Ahmed dit :

    Merci Majid pour ce texte.
    Mon coeur porte à gauche mais je trouve l’atmosphère détestable quelque soit le courant politique. Ton ras-le-bol venant de l’intérieur, il est d’autant plus salutaire.
    Je suis musulman, tu es athée, ton coup de gueule est d’autant plus beau qu’il est désintéressé et risqué.
    J’ai beau être chef d’entreprise, marié et vivant en France depuis toujours, je reste un éternel invité, forcément antisémite/mysogine/rusé/parasitaire/lubrique, puis aussi islamiste n’est-ce pas ? mon épouse est voilée et je prie. Je suis donc un oppresseur voulant noyauter la « république ».

    Merci encore et beaucoup de succès à toi.

  33. Le Foulek dit :

    Un bon texte, très front de gauche sur le fond et dans la forme. C’est aussi ça la « révolution citoyenne » tant prônée par les militants front de gauche : prendre les gens tels qu’ils sont, dès lors qu’ils partagent le même idéal de transformation sociale et d’émancipation contre toutes les formes de domination. Qu’importent les croyances religieuses, les « aliénations » des discours pseudo-philosophiques ou pseudo-scientifiques au nom desquels l’ordre de la dominations se reproduit à l’envi. Pas besoin du terme « laïcité » pour réunir tous ceux et toutes celles qui partagent cette espérance. Le mot « Tolérance » existe déjà, alors donnons lui tout son sens contre toutes les formes d’intolérances. Avant d’être laïque, notre chère République fut d’abord SOCIALE. Et avant de vouloir changer le monde dans le sens du progrès humain le plus partagé pour le plus grand nombre, souhaitons aux militants gaucho-laïcards d’avoir la lucidité de s’interroger sur eux-mêmes, sur leurs préjugés et présupposés à propos de ce qu’est réellement la société Française. Peut-on vouloir faire de la politique « autrement » sans se donner réellement les moyens de comprendre et de s’expliquer une réalité sociale, aussi complexe, qu’on prétend pourtant vouloir améliorer contre les gens eux mêmes?

    Merci pour ce texte utile.

    Bon courage.

  34. radtransf dit :

    Sauf qu’être musulman et porter un voile n’est pas la même chose. Je fais effectivement partie des gens qui pensent que garder une certaine limite dans l’expression de ses sentiments religieux ou politiques dans le cadre de son travail est une bonne chose. Et si ça fait de moi un sale raciste, tant pis, je ne suis plus sensible au chantage moral.

    • david weber dit :

      Et au chiottes la constitution de 1946 qui, dans son préambule, déclare :  » nul ne peut être lésé dans son travail ou dans son emploi en raison de ses origines de ses opinions ou de ses croyances » disposition reprise par le code du travail dans son article L 1121-1 ! Amusant de constater qu’un coco s’assoit magistralement sur le droit des travailleurs…

      • radtransf dit :

        Sauf qu’il n’est en aucune façon interdit aux personnes de croire ou de pratiquer la religion de son choix. Le seul truc demandé est que cela ne soit pas ostentatoire. C’est donc compatible avec la constitution, sinon la laïcité dans les services publics serait inconstitutionnelle aussi.

        Pour info, la justice a déjà validé les renvois pour les cas suivants:

        – Dans le cas d’un salarié en bermuda sous une blouse blanche, qui refusait de porter un pantalon (Cassation sociale 28 mai 2003),

        – Dans le cas d’un salarié d’une agence immobilière, en contact avec la clientèle, qui portait un survêtement (Cassation sociale 6 novembre 2001),

        – Dans le cas d’une femme portant un chemisier transparent et arborant une poitrine nue (lire mon billet dans la rubrique vie privée/vie personnelle).

        – Dans le cas du refus de porter l’uniforme imposé par l’employeur (Cassation sociale 13 février 2008).

        source: http://www.avocatalk.fr/talk/index.php?post/licenciement-tatouage

        • Serge dit :

           » Le seul truc demandé est que cela ne soit pas ostentatoire »

          C’est faux. Si ces personnes ont été licenciées, c’est parce que leur tenu constituaient une entrave à la bonne marche de l’entreprise, elles relèvent du droit privée.

          La pratique religieuse des salariés relevant du droit privé peut aussi être limitée, au cas par cas, à condition d’être « justifiée par la nature de la tâche à accomplir du salarié, et proportionnée au but recherché » (Article L1121-1 du Code du travail). Il existe cinq critères : si elle entrave les règles d’hygiène, de sécurité, la liberté des autres, les aptitudes à la mission professionnelle et l’organisation de la mission.

          Dans les exemples que vous citez, ce n’est pas en raison d’une tenue « ostentatoire » ( que vous inventez) mais en raison que la tenue « entrave leurs aptitudes à leur mission professionnelle »

        • Serge dit :

          C’est pourquoi la cour de cassation a estimé que le fait pour une femme de porter un voile sur la tête ne constituait pas une entrave à sa mission professionnelle.

          Là ou l’islamophobe voit en une femme voilée, un danger, La justice considérant que chacun à la liberté de croire ou de ne pas croire, va chercher à savoir si sa tenue (short, voile, jogging, chemisier transparent, etc.) peut constituer une entrave à sa mission professionnelle.

  35. Rudy dit :

    Le Parti de gauche est cohérent. Il n’est pas question de faire de la laïcité à géométrie variable. Nous dénonçons le concordat, le financement des écoles privées catholiques par l’argent public, la visite des ministres au pape… Il n’est donc pas question d’islam mais de laïcité. Nous nous sommes battus contre l’affaire bidon de la viande hallal.
    En revanche dans cette affaire, il est question d’éducation et d’encadrement d’enfant. Les adultes doivent dans ce cadre garder leur conviction religieuse pour eux et être habillés de manière neutre. Ils ne représentent pas une opinion privée ( l’islam, le catholicisme, …). Ils sont là pour donner les outils intellectuels qui permettront aux futurs adultes de choisir librement leur religion au-delà de toute reproduction sociale. En ce sens, nous sommes respectueux des religions car la laïcité crée les conditions d’une libre et pleine adhésion aux principes religieux.

    • jeanlouis dit :

      salut rudy là je ne suis pas d’accord…. on peu prendre le problème autrement….. on peut se dire que le fait que les éducateurs representent y compris dans l’education des enfants le symbole de diversites culturelles et cultuelles est un truc positif…. par ailleurs pour prolonger la question je connais des gens parfaitement non voilés, tres bonne gauche, qui tienne des propos par exemple super sexistes homophobes et eduquent trop differemment files et garcons…tout cela sans voile …. vous focalisez trop sur ce truc….

    • david weber dit :

      Vous n’y connaissait rien en ce qui concerne le laicité au FG. Tout ce que vous faites c’est de l’anticléricalisme primaire.

      Vérifions le tout de suite en voyant votre maitrise de la loi de 1905 :

      – qui a écrit l’article 4 de la loi de 1905 ?

      – Que veut dire dans l’article 4 la phrase suivante :  » […] en se conformant aux règles d’organisation générale du culte dont elles se proposent d’assurer l’exercice  » ?

      – que signifie dans l’article 2 la phrase :  » La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. »

  36. SIMON dit :

    Et bien moi qui pense à me convertir à l’islam par amour pour ma femme et sa manière libre de toutes entraves d’imam de le pratiquer, je suis scandalisé par le jugement de la cour de cassation dont tu oublies la moitié des éléments du dossier. Connais-tu au moins cette cr^che ?
    Oui, il y a des musulmans laïques, même si on n’en parle jamais, un peu seulement quand ils sont morts

  37. Benoit dit :

    J’ai toujours considéré que l’anti-cléricalisme primaire (comme l’anti-militarisme d’ailleurs), c’était ce qui restaient aux anciens gauchistes quand ils avaient tout trahit – le peuple, le parti, la révolution.

    Ca se confirme.

  38. Rosette dit :

    La question que je me pose? En quoi cela peut déranger le port du foulard !!!!!
    Y’a t il une raison particulier ??????
    Ce qui est troublant ,une décision avait été prise et nous voilà repartie sur le problème du port du voile pourquoi !!!!!
    Peut -on juger une personne a sa tenue ?
    Peut- on juger une personne qui a la foi et qui pratique sa religion dans le respect ?
    Cela devient très blessant et choquant cette façon de mettre en avant le voile ou foulard ou Burqua
    C est un choix personnel propre a soit.
    Arrêtons d ‘intervenir dans les religions ( en particulier l’islam )
    Nous sommes dans un pays qui pratiquons la laïcités ( me semble t-il!!!!!!)
    Mais en faite nous sommes dans un pays très hypocrite !!!!!
    Madjid je reviens sur une phrase « musulman d’apparence  » nous pouvons être de toute nationalité et être musulman ce n’est pas ton non, ni ton visage ,ni ton comportement qui dit que tu es peu être ou susceptible d’être musulman !!!!!c est un choix propre à soi
    Il n y a pas de musulman d apparence !

  39. yeux bleus dit :

    Bonjour,

    Je suis français, de nationalité et de culture, au moins. Je dis ‘au moins’ parce que je suis bien blanc et j’ai les yeux bleux et que mes ancêtres sont français nés en France depuis plusieurs générations.

    Je suis de gauche aussi. Enfin, j’étais, parce que depuis la fin des années 90 j’ai l’impression que le parti socialiste français ne me représente plus du tout.

    Je suis donc toujours indigné par les injustices, révolté par les politiques libérales, mais politiquement orphelin. Oui, orphelin.
    Car il m’est difficile de venir paisiblement vers le Front de gauche malgré les nombreuses idées partagées.
    Et cela m’est difficile car je suis de confession musulmane. Converti comme on dit, de longue date (les années 80), suite à des voyages et des expériences personnelles qui m’ont éclairé sur cette religion. Oui, j’ai fini par adopter la religion des ouvriers immigrés que je côtoyais au quotidien. Ce qui passait pour une excentricité de ma part dans les années 80 est désormais motif de suspicion, voire d’exclusion.

    Le laïcisme forcéné ou, plus exactement, l’athéisme intégriste ou, plus exactement encore l’islamophobie délirante qui s’exprime tant dans la société française qu’au Front de gauche fait obstacle à ce que je puisse me sentir en bonne compagnie.

    Je ne suis pourtant pas terroriste, je ne suis pourtant pas prosélyte, je ne suis pourtant pas intolérant envers les autres fois ou envers l’absence de foi. Je suis bien inséré dans la société, j’ai un travail stable, des activités de loisir respectables, des amis, etc.

    Mais, depuis quelques années, je ressens une animosité dès qu’en dehors du cercle de mes proches il apparaît que je suis musulman. Je deviens aussitôt suspect au yeux de mes compatriotes. Chose nouvelle : de mes compatriotes de gauche comme de mes compatriotes d’extrême droite. Les gens de gauche sont devenus des beaufs racistes d’un même acabit que les lepénistes. Rouge-brun, je vois au quotidien ce que ça veut dire.

    Les français sont redevenus racistes mais ce n’est plus la couleur de peau qui est visée, on passe par le biais de la confession. Malgré ma peau blanche et mes yeux bleus je subis l’animosité de mes compatriotes. Les français se sont retranchés à l’intérieur des frontières de Schengen, ils vivent dans la peur de tout ce qui n’est pas hexagonal. Huntington et son ChocDesCivilisations a gagné tous les esprits d’une France sclérosée, paranoïaque, omnubilée par les théories des néo-cons américains et, désormais, des néo-cons français. Même les français du Front de gauche deviennent des néo-cons dès qu’il s’agit de l’islam.

    Le gars Madjid qui a écrit l’article ci-dessus tient des propos importants. Pierre Tévanian (qui a récemment relu tout Marx pour comprendre l’expression « religion opium du peuple » et qui en écrit un bouquin) tient des propos importants.
    Je dis important mais je devrais dire salutaire. Pas pour moi, pas pour nous les musulmans (nous sommes désormais trop nombreux dans ce pays pour qu’on puisse nous foutre dehors) mais pour le Front de gauche. Qui s’aliène tous les travailleurs issus des couches populaires immigrées, et de ceux qui, comme moi, ont usé leurs culottes sur les mêmes bancs d’écoles et sur les mêmes lieux de travail.

    Front de gauche, si tu n’arrête pas ton islamophobie qui ressemble trait pour trait aux prêches de la famille Le Pen tu n’es rien. Tout ce qui issu de l’immigration et du voyage ne pourra voter pour toi et restera politiquement orphelin c’est à dire abstentionniste, et le prolétariat raciste préfèrera Marine à ton islamophobie de seconde main (l’original à la copie, comme elle dit).

    Front de gauche, je ne te salue pas.

    AM

  40. jeanlouis dit :

    je suis totalement d’accord avec ton texte. Des 1905 le débat a eu lieu et a été tranché. Les tenues religieuses ne seraient pas interdites dans l’espace public. Il y a séparation de l’église et de l’Etat mais aucune interdiction d’ˆetre croyant et que ca se voit. Ce n’est pas du tout la loi du 1905. La criminalisation dont sont victimes les musulmanes voilées aujourd’hui est innacceptable et le jour ou j’ai des enfants, cela ne me génera pas du tout que leur nounou puisse avoir un voile. Je ne comprends pas du tout cette criminalisation d’une partie de la populatio francaise ou non mais resident dans ce pays . IL y a un vrai truc psy dans ce blocage quin’a rien de republicain;

  41. Funes dit :

    « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée. » Constitution de la République Française, article 1er. « Elle respecte toutes les croyances », oui oui… nous sommes bien ici face à une question de respect. De la personne (les croyants). De la liberté (de religion, d’expression). De la Constitution française. Ce qui rend la question si compliquée et si importante !

  42. Mehdi dit :

    Je repense au type dans la vidéo où on voit Hortefeux faire faire la pute à son p’tit beur de service: y peut bouffer du porc, boire ce qu’il veut et s’faire appeler Gaspard ou Léon: ce sera tjrs un bougnoule.
    Sauf que ça fait des décénnies qu’on en bouffe de ça: on est comme on est…c’est à dire variés, complexes , différents, dans le rang ou contestataires, à droite ou à gauche, pas d’accord, amis comme cochons ou s’ignorant les uns les autres.
    Que savez-vous de celle qui porte un voile en vérité? Comme si ce simple bout de tissus vous donnait le droit de dire qui elle est, ce qu’elle est, ce qu’elle peut ou ne peut pas faire, dire…
    C’est prétentieux, idiot et raciste!
    Madjid »God bless youyou! »

  43. Onsmel2koi dit :

    Que le débat soit tiré vers la droite on en doute pas.
    Que certains sympatisans ou adhérents soient contre le port du voile c’est possible, de là à écrire « le FG fait le lit de la droite et du FN »… à par être provoc, se distinguer en rabaissant ses « camarades » et faire des réductions grossières vous desservez plutôt les intérêts du FG. Pourquoi avoir senti le besoin de ridiculiser vos soi disant « camarades » publiquement ? Ce débat aurait pu être intéressant si il n’avait pas été aussi insultant. Comment discuter avec un homme qui traite ses « camarades » de ridicules et de racistes…?

    • david weber dit :

       » Ce débat aurait pu être intéressant si il n’avait pas été aussi insultant. » affirmez vous. C’est tout le contraire ! Et ceci pour plusieurs raisons :

      – La droite sera ravi de pouvoir limiter les droits des musulmans (ou d’autres…)grâce à une proposition venant de la gauche (PRG). Ce n’est pas pour autant- clivage oblige entre droite et gauche oblige- qu’elle votera pour la gauche et, en particulier, pour M.Valls surtout après la manifestation aux champs Élysées…

      -Ensuite, les magrébins qui ont majoritairement soutenu la gauche ils ne le feront plus au prochaines élections parce que la gauche va falsifier la laïcité et jouer au même petit jeu que M.Sarkozy.

      Enfin, une partie des démocrates et des militants laïques se rendent compte que la gauche se moque d’eux en ce qui concerne la laïcité. C’est le cas par exemple d’une des plus anciennes associations laïque : la fédération nationale de la libre pensée. Voir ci dessous :

      http://www.fnlp.fr/spip.php?article856

      Beaucoup parmi ces démocrates n’iront pas voter aux prochaines élections pour la gauche. J’en ai même entendu meems qui affirmaient que si cette proposition passait, ils voteraient FN.

      Résultat des courses : une nouvelle loi sera une proposition clivante où, pile, la gauche perd et, face, la droite gagne…

      Le problème principal qui est celui ci

      :http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20130327.OBS7622/baisse-historique-du-pouvoir-d-achat-au-4e-trimestre.html

      Il n’est toujours pas résolu. Pas une semaine sans propositions d’un nouvel impôt… Dans ces conditions, la défaite de la gauche est assurée quoiqu’il arrive aux prochaines élections.

      • david weber dit :

        Et voilà une nouvelle proposition de loi à la c… même si elle part d’une bonne intention :

         » Un sénateur PS veut interdire de fumer en voiture  »

        http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20130327.OBS2167/un-senateur-ps-veut-interdire-de-fumer-en-voiture.html

        Nous ne sommes qu’à mi semaine, il y encore des chances d’avoir une nouvelle proposition de loi à la noix…

        Hollande est il président de la couac académie ?

        Ps : désolé pour mes fautes de frappes.

      • Onsmel2koi dit :

        Merci pour toutes tes sources (je me permets de te tutoyer j’espère que tu n’y vois rien de déshonorant…). Tout de même…

        Quelle est cette proposition venant de la gauche (PRG)sensée limiter les droits des musulmans ?
        Quel est le 1er parti à avoir soutenu l’idée du droit de vote aux élections locales des étrangers ?
        Dans quelles villes peut on vivre dans la mixité sociale et culturelle ?

        Comment discuter avec des personnes qui désavouent publiquement leurs « camarades », acceptent d’être la source de la division de leur parti ?
        Quel rapport le FG a avec l’affaire de la crèche ?

        Comment discuter tranquillement de la position du FG si dès le départ on balance qu’il fait le lit du FN ?

        Le net n’est pas qu’un exutoire, il sert aussi à échanger et dans ce texte je ne vois aucune envie de construire…plutôt l’inverse.
        Et c’est bien triste venant d’un élu FG…

        • david weber dit :

          « Quelle est cette proposition venant de la gauche (PRG)sensée limiter les droits des musulmans ? », écrivez vous.

          « Quelles », plutôt… Il y a d’abord eu, il y a un an, la proposition de loi de la sénatrice Laborde (PRG):

          « Chasse aux foulards ou combat contre les discriminations? »

          http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-bauberot/061211/chasse-aux-foulards-ou-combat-contre-les-discriminations

          Et, maintenant, Un an après la tentative de la sénatrice Françoise Laborde (Rassemblement démocratique et social européen, le député Roger-Gérard Schwartzenberg appartenant au groupe Radical, Républicain, Démocrate et Progressiste a déposé un projet de loi similaire.

          Voici le projet de loi visant à étendre l’obligation de neutralité à certaines personnes ou structures privées accueillant des mineurs
          et à assurer le respect du principe de laïcité :

          http://www.assemblee-nationale.fr/14/propositions/pion0593.asp

          • Onsmel2koi dit :

            Après lectures je ne vois que Mme Laborde et Mr Schwartzenberg sur la « sellette » et non tout le FG.

            De plus ils ont suivi des motivations qui me semblent honorifiques.
            Vous n’allez pas non plus accusé de racistes les parrains de l’école ?
            Comme vous le dîtes vous même les différents décrets (et donc jugements de l’affaire) sur la laïcité portent à confusion en ce qui concerne le port du foulard.

            J’en reviens donc à mon 1er commentaire : Pourquoi donc à partir d’un cas isolé en venir à dire publiquement que ses camarades sont ridicules et inconsciemment racistes ?

            A part préparer l’échec du FG (« Dans ces conditions, la défaite de la gauche est assurée quoiqu’il arrive aux prochaines élections » dans vos comments) et sa reconversion je vois pas !

        • david weber dit :

          « De plus ils ont suivi des motivations qui me semblent honorifiques », affirmez vous…

          Si vous appelez « honorifiques » les propositions de loi qui visent à interdire aux nounous d’avoir chez elles des signes religieux et pour cela de le faire contrôler par les force de l’ordre…

          Bien sûr, les mêmes laïques de mes deux s’indigneront de la police religieuse qui existe en Iran…A commencez par ce faux cul de Penna Ruiz.

          Mais là où cela devenait encore plus drôle, c’est que cette proposition de loi visait les nounous voilées bien sûr pour les empêcher de porter le voile chez elle sauf que… chez elles, les musulmanes ne portent pas de voile sauf en présence d’un (et je dis bien UN) étranger.

          Et puis des signes religieux, chez soi, c’est quoi ? Un abonnement au journal la croix ? Une émission de télévision dans laquelle on voit le pape ? Un dépliant des témoins de Jéhovah qu’on vous a distribué dans la rue ? Une publicité pour un concert de musique sacrée dans une église ?

          Il y encore mieux dans cette proposition de loi : elle entrainait la création de crèches confessionnelles rémunérer par l’argent public…

          Et toutes ces con…ies semblent avoir été reprises par la nouvelle proposition de loi déposée en janvier 2013.

          • Onsmel2koi dit :

            Je n’ai pas lu tout cela. je trouve que vous allez vite en besogne, vs faites des reductions simplistes et des amalgames. Ts les articles que vs m’avez fournis ne sont en rien explicitent pour dire que des membres du FG ont des comportements racistes. Au fait vs bossez pour Madjid on dirait ? Pq a t il ecrit cela, autorise sa publication sur mediapart et surement ailleurs au lieu d’en discuter au sein du FG ? La provoc a des limites !

  44. BlueTak dit :

    Depuis cette histoire, je suis assez attéré de voir que des gens « normaux » ne supportent pas l’idée de voir une femme portant un foulard dans la rue. Je suis athée, laïc, mais là, faut pas pousser.
    J’ai entendu hier un avocat expliquer qu’il y avait danger pour un bébé à être soigné par une femme portant un foulard.Je n’en croyais pas mes oreilles.
    Il y a quand même en France des libertés fondamentales à défendre ! On a le droit de s’habiller comme on veut ! Et cela ne devrait pas déranger.
    Dans une émission de radio (France Inter) une directrice d’école s’insurge au nom de la laïcité du droit des mères d’élèves à s’habiller à l’orientale pour les sorties scolaires. Mais sans blaguer, qu’elle aille voir un psy, si ça la dérange à ce point.
    Bref, la réflexion doit vraiment être menée sur ce point y compris chez nous, à gauche, et de façon approfondie.
    Merci de votre article.

  45. Kuid dit :

    Dans le cadre du colloque organisé par le Ceri de Sciences Po intitulé « Redéfinir la laïcité », Jean Baubérot, Historien et sociologuee nous propose une analyse historique et social, que je me permet de partager avec vous:

    La première définition formalisée de la laïcité fut donnée par le philosophe Ferdinand Buisson, en 1881-1883, lors de la laïcisation de l’école publique. Résumons la. Selon lui, la laïcité résulte d’un processus historique au cours duquel les diverses institutions et l’Etat lui-même s’autonomisent à l’égard de la religion. Il en résulte « l’Etat laïque, neutre entre tous les cultes, indépendants de tous les clergés, dégagé de toute conception théologique ». Cet Etat laïque permet « l’égalité de tous les Français devant la loi, la liberté de tous les cultes. »

    Cette définition est toujours valable. Tout au plus peut-on la compléter par le rappel des principes majeurs de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat de 1905 : « La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes » avec comme seul limite « l’intérêt de l’ordre public » (article 1). Elle « ne reconnait, ne salarie ni ne subventionne aucun culte », à l’exception « des services d’aumôneries » pour « assurer le libre exercice du culte dans les établissements publics » (article 2). Elle respecte les « règles d’organisation générale » de chaque culte (article 4).

    La loi de 1905 constitue toujours la base principale de la jurisprudence française en matière de laïcité. Toutefois on peut remarquer que, depuis un siècle, la laïcité française a doublement évolué. Et aujourd’hui, la laïcité historique cohabite avec ce que François Baroin a qualifié, en 2003, dans un Rapport officiel, de « nouvelle laïcité » qui, selon lui, est une « valeur de droite ».

    La laïcité française est devenue progressivement moins « séparatiste ». Donnons quelques exemples. En 1919, quand l’Alsace-Moselle est redevenue française, ni la loi Ferry laïcisant l’école publique, ni la loi de 1905 ne fut appliquée aux 3 départements de l’Est. Ainsi le clergé des « cultes reconnus » (catholique, protestant et juif), soit 1400 personnes, est toujours payé par l’Etat, donc grâce aux impôts de tous les Français. À partir des années 1950, un processus de subventions publiques aux écoles privées (la plupart confessionnelles) s’est instauré et est devenu consensuel à partir de 1984. Si cela ne concerne pas directement la loi de 1905, cela se situe davantage dans l’optique d’une « laïcité de collaboration » que d’une laïcité séparatiste. Diverses mesures ont complété cet aspect. L’insistance identitaire, depuis quelques années, mises sur « les racines chrétiennes de la France » (de N. Sarkozy à d’anciens partisans du « citoyen abstrait ») va également dans ce sens, de même que le retard pris par la France sur plusieurs de ses voisins en matière de laïcisation des mœurs. Dans ce dernier domaine, l’élection de François Hollande semble induire la reprise d’une dynamique séparatrice avec le projet de loi sur « le mariage pour tous » et, peut-être un futur projet de loi sur l’euthanasie.

    Depuis une dizaine d’années, la laïcité est invoquée de manière dominante comme si elle était un équivalent de la neutralité, notion interprétée d’une façon nettement plus extensive que la loi de 1905. Celle-ci, en effet, implique que la puissance publique soit neutre pour pouvoir être un arbitre impartial entre les différentes religions et convictions. Mais les parlementaires qui l’ont votée ont refusé les amendements qui étendaient cette neutralité à l’espace public. Au contraire, les manifestations religieuses sur la « voie publique » (comme on le disait à l’époque) sont plus libres après qu’avant 1905.

    Le mot d’ordre « la religion, affaire privée » ne signifie nullement que la religion soit reléguée dans l’espace privé ou intime, mais que la religion est un choix privé, personnel et libre. A ce titre, la religion est une composante de la société civile et bénéficie, comme les autres composantes, des libertés publiques, notamment de la liberté d’expression. Mais la religion ne doit ni dominer l’espace public, ni dicter sa loi à l’Etat. Cette extension actuelle de la notion de neutralité ne vise d’ailleurs en fait que certaines religions et crée une référence à la laïcité qui s’avère à géométrie variable, ce qui va à l’encontre de la définition que donnait Buisson. On ne s’étonnera pas que, dans ce cas de figure, la droite dure et l’extrême droite puissent invoquer « la laïcité » pour justifier des attitudes de rejet. Mais, malgré ce qu’il en est dit, il ne s’agit plus, alors, de la laïcité de 1905.

    Enfin il faut rappeler que, pour Buisson et pour Briand (le ‘père’ de la loi de 1905), la laïcité n’est nullement une exception française. Aucune laïcité n’est absolue et il existe diverses formes de laïcité. Les critères de respect de la liberté de conscience de tous, croyants et non croyants, et la non- discrimination pour raison de religion ou de conviction constituent les finalité de la laïcité. Celle-ci relève avant tout d’un équilibre subtil, qui s’accommode mal d’une inflation idéologique quelle qu’elle soit.
    Jean Baubérot historien et sociologue français, professeur émérite spécialiste de la sociologie des religions et fondateur de la sociologie de la laïcité.

    Salutations Madjid

  46. Camarades,
    Vouloir interdire le port ostensible de tout signe religieux dans l’espace public me semble excessif et dangereux, liberticide pour tout dire. Je ne crois pas que la loi de 1905, à laquelle nous sommes attachés, interdise le port du voile sur un lieu de travail privé. La décision de la cour de cassation dans le cas Babyloup n’est donc pas étonnante. Gardons-nous aussi de couper du FdG une partie du peuple par un athéisme trop rigide.

    Mais…

    Je tiens aussi à vous rappeler que le voile, à un moindre degré que la burqa ou – pire encore – l’excision, n’est pas seulement – voire pas du tout – un signe religieux mais bien plutôt un signe de soumission à la domination patriarcale et aux violences faites aux femmes. Dans le cas de la crèche Babyloup, le contexte rendait peut-être légitime la demande d’éviter le port du voile. De même, j’habite un quartier où une femme non voilée risque de subir des insultes voire pire de la part notamment de jeunes hommes qui ne font que tirer prétexte de leur religion pour s’attaquer aux femmes. Laisser faire est tout aussi dangereux et liberticide. Dans certains cas, l’interdiction du voile peut être nécessaire pour que celui-ci ne devienne pas de fait obligatoire. Le FdG soit réfléchir sereinement à cette question.

  47. Max dit :

    Pour comprendre la symbolique du voile, il suffit de réfléchir à cette question : « Pourquoi les hommes ne se voilent-ils pas ? » Le voile n’est pas une prescription de l’islam. Le voile est un symbole sexiste qui réduit les femmes à leur sexe. Pour des éducatrices de jeunes enfants, cela est dangereux. Comment construire l’égalité des sexes, si dès leur plus jeune âge, on leur montre que les femmes doivent cacher leur corps de femmes (parce qu’un corps de femme c’est mal, parce que les femmes sont des tentatrices, parce que les hommes ne pourraient s’empêcher de leur sauter dessus), on leur dit que celles qui ne se voilent pas sont impudiques et donc indignes de respect.

    Je travaille avec des jeunes. Des filles se voilent parfois suite à un viol. L’une d’elles s’est voilée, parce qu’après son viol et après qu’elle en ait parlé à sa mère, celle-ci lui a dit de se voiler. Après tout, c’était bien de sa faute ce qui lui était arrivé. A exciter les hommes, comme ça, comme une dévergondée ! D’autres en font autant, pour se protéger.

    On ne peut pas nier la symbolique sexiste du voile. C’est pourquoi il serait sage que les éducatrices de jeunes enfants (qui ont une mission de service public) doivent rester neutre idéologiquement. Qu’elles que soient leurs convictions religieuses ou politiques. Les jeunes enfants sont encore plus vulnérables (du fait de leur âge) que les enfants scolarisés. Pourquoi les uns seraient protégés de l’idéologie de leurs enseignants et pas les autres ?

  48. Robz dit :

    Je rappelle juste qu’il y a eu une periode en France où on a « bouffé du curé », et ça a permis à la France de progresser intellectuellement, socialement, économiquement… ce qui a été combattu par les progressistes dans le christiannisme doit être combattu dans l’islam, le judaisme ou tout autre dogmatisme totalitaire.
    Cependant ne s’attaquer qu’aux musulmans et pas aux religions « occidentales » est facile et aux frontieres de la discrimination (pas du racisme par contre).
    Madjid tu sais que les membres du front de gauche ne sont pas des gros cons, je pense que tu pourras leur ouvrir les yeux sur la propagande ambiante envers l’Islam, et sur la réalité simplement en leur parlant…

    (Quant aux adeptes du grand complot juif mondial vous ne valez mais alors vraiment pas mieux que les islamophobes niveau discrimination, mensonge et haine…)

    • Mehdi dit :

      Le lien entre bouffer du curé et progrès intellectuel, social et éco me semble manquer d’arguments…de même, on ne peut dire que l’athéisme soviétique ai produit sur ces aspects ce qui ce fait de mieux…
      D’accord sur le délire complotiste mais on ne saurait nier la volonté affichée d’Israël et de ses relais en Europe notamment, de souffler sur les braises islamophobes ; tendance dont le rapprochement avec les mouvements d’extrême droite européen n’en sont que l’aspect le plus grossier. Le but (entre autres) étant clairement d’empêcher les populations jugées pro-palestinienne d’infléchir le politique européenne dans un sens qui serait défavorable à la politique de cet état.Cela avec un tel culot que se sont souvent les mêmes qui convoquent au dîner du CRIF qui prétendent dire ce que doit ou ne doit pas être la Laïcité!

      • david weber dit :

        « Le lien entre bouffer du curé et progrès intellectuel, social et éco me semble manquer d’arguments… », assurez vous.

        Jamais entendu du coup d’état d’un certain Déroulède ?

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_D%C3%A9roul%C3%A8de

        Jamais entendu de l’affaire Dreyfus ?

        Jamais entendu parler du droit d’association (waldeck Rousseau 1901)?

        Jamais entendu parler que Leon XIII (le pape de l’époque) qui a reconnu la république française (et encore à condition qu’elle ne soit pas laïque…) dans les années 1890 alors qu’elle avait été proclamée en 1870 ?

        Jamais entendu du droit à divorcer ?

        Jamais entendu des persécutions des catholiques intransigeants vis à vis des francs maçons, juifs, protestants ?

        Jamais entendu de l’éducation obligatoire laïque et gratuite pour l’enseignement public (1881-1882) ?

        Jamais entendu de l’abolition du délit de blasphème ?

        Jamais entendu du droit à pouvoir se faire enterrer dignement pour les athées ou agnostiques alors qu’avant le carré des indigents et des horaires spéciaux pour procéder à l’enterrement étaient de mise ?

        Dois je continuer à vous rafraichir les idées ?

        • Mehdi dit :

          Malgré votre ton donneur de leçon je comprends ce que vous voulez dire…Toutefois,si ce que vous appelez « bouffer du curé » a pu permettre une évolution des moeurs, je ne vois toujours pas la corrélation avec le progrès économique, social ou intellectuel…et que dire de l’athéisme nazi ou soviétéique?

  49. Onsmel2koi dit :

    Et pour finir : http://www.placeaupeuple2012.fr/communique-du-front-de-gauche/
    Je réitère Madjid : Pourquoi avoir voulu désavouer publiquement tes « camarades » en les traitant de racistes et ridicules et accepter d’être la source de la division de ton parti ? T’as prévu de déménager ?
    Allo ? Y a quelqu’un ?

  50. Samuel dit :

    « Pour beaucoup, un musulman est forcément intégriste. Jamais un raccourci aussi insultant n’a été fait pour les catholiques ou les juifs. »

    Pour les catholiques, je veux bien le croire. Mais pour les juifs, je crois bien que des raccourcis de cet ordre ont déjà été employés dans la société française. C’était il y a bien longtemps aujourd’hui, et je ne crois pas que quiconque affirme aujourd’hui vouloir répandre à nouveau ce genre de préjugés (hormis quelques allumés d’extrême droite).

  51. Serge dit :

    Bravo pour votre lettre. Je partage complètement votre point de vue. L’interdiction du port du voile à l’école par la droite a servi de dérivatif à la contestation social des classes laborieuses. Le musulman… Voilà l’ennemi.

    Il y a une diabolisation de l’Islam et des musulmans depuis les attentats du 911. Sous l’effroi, les partis socialistes et communistes de tout bord sont tombés dans le racisme répandu par les néoconservateurs.

    Ceux qu’on aurait pu croire immunisé devant de telles manipulations néoconservatrices, sont tombés dans les ornières idéologiques de la droite extrême, sur la place des musulmans, présentés comme une cinquième colonne.

    C’est ainsi qu’ils n’ont aucun mal à considérer que des dirigeants des Etats du tiers-monde, comme l’Algérie, soient capables de commettre des opérations terroristes contre leur propre population pour justifier des mesures liberticides mais ne sont pas prêts à débattre avec tous ceux, comme les experts, ingénieurs, architectes étatuniens du AE911Truth qui démontrent que les tours sont tombés suite à une démolition contrôlée, et que les néocons sont les organisateurs de cette attentat pour justifier des guerres de pillages.

    Cette attitude s’explique par un vieux fond coloniale ou le racisme tenait lieu de fondation. C’est un racisme inconscient qui s’exprime cependant dans ce type de conflagration.

    En France, la laïcité a servi de couverture à la droite et à l’extrême-droite pour faire passer des lois discriminatoires.
    Que la laïcité ne s’applique pas en Alsace-Lorraine ne les dérange pas du tout, que les écoles chrétiennes et juives soient subventionnées par l’argent public, ils n’y retrouvent rien de contradictoire.
    On ne les entend pas dénoncer le financement public des écoles chrétiennes et juives, de la maternelle aux grandes écoles où les enfants se retrouvent face à des croyants qui ne se gênent pas pour faire du prosélytisme !

    De même, qu’une ménagère vienne voilée pour nettoyer les bureaux, ça ne les dérange pas non plus. Ce n’est qu’une ménagère…

    En somme, la loi est la même pour tous… sauf pour les musulmans.

    La laïcité s’applique de la même façon pour tous… sauf pour les musulmans !

    C’est comme dans La ferme des animaux, de G.Orwell : Tous les animaux sont égaux et certains sont plus égaux que les autres.

  52. david weber dit :

    Voici le texte original du piège :

     » La laïcité doit s’étendre à l’entreprise privée  »

    http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/03/27/la-laicite-doit-s-etendre-a-l-entreprise-privee_3148787_3232.html#ens_id=1850266&xtor=RSS-3208

    vous noterez qu’il est accompagné d’un autre article qui reprend les points de droit que j’ai développé précédemment.

     » Peut-on étendre le principe de neutralité religieuse à l’entreprise ?  »

    http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/03/27/peut-on-etendre-le-principe-de-neutralite-religieuse-a-l-entreprise_3148899_3232.html

  53. Bordes Hervé dit :

    je suis atterré par ces commentaires…
    athée, je suis dérangé dans l’espace public par tous les uniformes… anticlérical certes oui.
    Quand je faisais des cours d’alpha à des dames portant voile, cela ne m’a pas offusqué: leur croyance, c’était leur problème.Quand certaines me parlaient de leur foi, c’était mon problème et je recevais cela comme un signe de confiance. Alors ? les personnes ne se réduisent pas à leur habillement…Ce qui comptait c’est qu’elles avancent dans la connaissance de la langue et qu’elles puissent comprendre cette société si éloignée de celle d’où elles venaient…
    C’est le savoir qui rend les femmes et les hommes libres.
    je suis membre du Pg, je n’aurai pas l’outrecuidance de parler au nom du PG , ni du FDG .
    Non, je ne signerai pas la pétition lancé dans Marianne.
    et oui, j’approuve avec La libre Pensée la décision de la cour de cassation concernant la crèche Baby-Loup.
    Ni dieux, ni maîtres !
    Vive la lutte !

  54. Picart Sophie dit :

    Je me permets de mettre le dernier texte de Fabienne Haloui

    Membre du comité exécutif national du PCF

    Animatrice de la lutte contre le racisme et les discriminations

    secrétaire de section d’Orange:

    « Crèche Baby Loup et arrêt de la cour de cassation : la laïcité n’est nullement mise en cause ! (Fabienne HALOUI 26.03.2013)

    Après l’arrêt de la Cour de Cassation annulant le licenciement de la salariée voilée de la Crèche Baby Lou et la vague de protestation qui a suivi, j’ai souhaité par une prise de position personnelle mais publique pour contribuer au débat alors que j’anime la lutte contre le racisme et les discriminations au sein du Parti Communiste Français.

    La Laïcité n’est nullement mise en cause dans l’arrêt rendu d’autant que l’on oublie très facilement que le 19 mars 2013, la Cour de Cassation a rendu 2 arrêts :

    – L’un a débouté une salariée qui dénonçait son licenciement par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie pour port du foulard islamique car « les principes de neutralité et de laïcité du service public sont applicables à l’ensemble des services publics, y compris lorsque ceux-ci sont assurés par des organismes de droit privé ».
    – Le 2ème annulant le licenciement de la salariée de la Crèche Baby Loup qui avait refusé de quitter son voile

    La Cour de Cassation anticipant les critiques a rappelé qu’une crèche privée en dépit de sa mission d’intérêt général ne peut être considérée comme une personne privée gérant un service public. Pour obtenir une délégation de service public, une organisation privée doit agir pour «le compte d’une personne morale de droit public, qui la contrôle.

    Le fait de percevoir des fonds publics ne change rien au principe de Laïcité qui s’applique aux seuls salariés des employeurs qui gèrent un service public.
    Un règlement intérieur, en fixant une interdiction générale et absolue, viole le Code du travail en se situant au-dessus de la loi ; dans le cas de Baby Loup il devient une atteinte à la liberté religieuse.

    La loi de 1905 a été établie pour que les fonctionnaires de la puissance publique soient soumis au principe de neutralité et qu’au-delà domine le respect de toutes les libertés de conscience : liberté de croire, de ne pas croire et de croire en qui on veut.

    Le danger aujourd’hui c’est que, sous la pression de l’extrême droite et d’une partie de la droite présentant l’islam comme une religion non soluble dans la république, les principes laïques, par principe non discriminatoires, soient instrumentalisés à des fins discriminatoires, c’est qu’on confonde neutralité et invisibilité.

    Alors que la laïcité doit être garante de l’égalité des droits, de l’acceptation des différences, du respect de la liberté de conscience et de culte, du refus de l’intégrisme.
    On se réfugie derrière de grands idéaux, sur le fait que le port du voile s’apparente à des symboles négatifs (oppression, soumission..), sauf que ce sont aux femmes qui font le choix de le porter de définir le sens et la fonction de leur foulard, il ne s’agit pas de décider pour elles !

    La question n’est pas de répondre si on est pour ou contre le port du foulard, la question est de savoir si on respecte les femmes qui ont fait le choix d’en porter un.
    Légiférer une fois encore sur une interprétation de la laïcité et la pratique de l’islam serait la pire des choses : en fixant de nouveaux interdits, on poursuivrait dans la voie de la stigmatisation, on favoriserait le communautarisme et le repli identitaire que l’on prétend combattre.

    Certains élus de la république, ont fait le choix de labourer les terres de l’extrême droite, exploitant les peurs et les difficultés des gens, en déplaçant la question sociale sur le terrain identitaire, en présentant le musulman comme le nouvel ennemi de l’intérieur (hier le juif) menaçant notre identité, la laïcité à coup de pain au chocolat, de viande hall et de foulard imposé.

    Au-delà du fait que l’on cherche à détourner l’opinion des causes réelles de la crise sociale et économique, c’est une stratégie dangereuse contre le vivre ensemble et l’acceptation de la France telle qu’elle est et non telle que certains la fantasment.

    Sans rien céder aux intégrismes religieux quels qu’ils soient, n’est- il pas possible de permettre aux musulmans d’envisager la laïcité autrement que sous l’angle de l’interdit ?

    Ne peut-on pas voir dans les 2 arrêts de la Cour de Cassation le signe que les processus d’accommodement entre l’islam et la laïcité s’opèrent ?

    Les campagnes jouant sur les peurs et la méconnaissance du fait religieux ont des effets désastreux. Quand 80 % des musulmans en France se déclarent attachés à la France et loyaux envers elle, seulement 44 % des français pensent qu’il en est ainsi.

    L’apaisement passe par la déconstruction des préjugés sur l’islam vécu comme une menace, détricotons ce qui relève du réel, du fantasme ou de l’amalgame avec l’intégrisme. Derrière chaque musulman désireux de pratiquer sa religion ne sommeille pas un islamiste radical !

    L’immense majorité des musulmans de France aspirent à des relations d’égalité dans le vivre ensemble et le respect de la laïcité. Travaillons à cette réconciliation ! La gauche s’honorerait de relever ce défi ! »

    Fabienne HALOUI
    le 26 mars 2013

    Non, tout le Front de Gauche ne stigmatise pas les musulmans.

    Fraternellement, Sophie.

  55. MAthIEu dit :

    Bravo
    Grâce à ce texte je suis fier de demeurer dans ce front de gauche.
    Gagnons le débat dans notre camp
    Il est urgent de se ressaisir
    A très bientôt

  56. david weber dit :

    Un beau texte de Philippe Doucet

    Doit-on poser la question -de restreindre la liberté religieuse dans le secteur privé- de cette manière puisque la laïcité garantit cette liberté? N’en déplaise à certains, la laïcité, consacrée par la loi du 9 décembre 1905, garantit la liberté de conscience. Elle permet à chacun de croire ou de ne pas croire sans crainte ni conséquence. En ne niant pas les religions, elle nous engage dans une relation apaisée avec les différents cultes que peuvent pratiquer les citoyens.

    La laïcité punitive n’a sa place ni dans l’entreprise privée ni dans la société. Il est de la responsabilité des entreprises privées de définir leurs propres règles de fonctionnement interne en matière de liberté religieuse, comme dans tant d’autres domaines. Le vote d’une énième loi de circonstance défendue par certains n’apporte pas de solution mais apporte, en revanche, la confirmation que leur projet est d’instrumentaliser la laïcité dans une conflictualité qu’elle a pour raison d’être d’éviter.

    Pour autant, le service public pris dans son sens large, c’est-à-dire au sens de toutes celles et de tous ceux qui y concourent, est le bien commun de tous les citoyens. Il ne peut être que profondément, intrinsèquement laïc. Sa neutralité religieuse doit être exemplaire. C’est pourquoi, je propose de fortifier la laïcité en enrichissant ainsi l’article 1er de notre Constitution: «La laïcité, garante de l’unité de la Nation, implique la neutralité et l’impartialité de l’État, des autres collectivités publiques et de leurs services publics, et des agents publics dans l’exercice de leurs fonctions».

    Aujourd’hui, il est plus que jamais nécessaire de faire progresser la laïcité, cette belle manière d’être citoyen. Pour cela, il ne s’agit pas de se précipiter dans une loi partielle et circonstancielle. Une réaffirmation dans notre Loi fondamentale de la laïcité donnera l’occasion aux citoyens d’en prendre conscience, de se l’approprier voire de se la réapproprier, presque personnellement, pour finalement la partager réellement. Socle de notre vivre ensemble, la laïcité portera, ainsi, pleinement ses effets bénéfiques sur la société.

    Source : http://www.newsring.fr/societe/3677-doit-on-restreindre-la-liberte-religieuse-dans-le-secteur-prive/42077-arretons-de-jouer-avec-la-laicite

  57. Magda Corelli dit :

    La gauche a un vrai problème avec le foulard.Personnellement je trouve que l’on doit respecter les croyances tant qu’elles ne portent pas préjudice à qui que ce soit.Il y a
    quelques années lors d’une Assemblée Générale du Monde diplomatique deux jeunes femmes palestiniennes ont pris la parole pour défendre la cause de leur pays.Mes propres amies
    qui travaillaient à l’organisation de cette Assemblée étaient outrées de les voir avec un foulard et moi je trouvais formidable leur intervention, leur courage, pour
    moi leur foulard était invisible ! J’ai sympathisé aussi avec une commerçante et sa fille à Paris qui portaient un discret chapeau et non pas le foulard car bien sûr elles avaient peur sans doute que cela nuise à leur commerce mais
    en aucun cas elles ne souhaitaient transgresser leur religion.J’ai donc pensé qu’il fallait les respecter dans leur pratique.Je suis au Parti de gauche et probablement je serai amenée à des controverses à ce sujet.

  58. Sophie dit :

    Pour mon information, quels sont les membres du Front de Gauche qui ont critiqué la décision de la Cour de Cassation, qui est une bonne application de la loi de 1905?
    Et quels ont été leurs propos?
    Merci

  59. Richemond dit :

    Bravo et merci Madjid pour ce beau texte.

  60. Serge dit :

    vous avez raison, il ne s’agit pas des positions de l’ensemble des militants parti de gauche, mais d’un responsable qui parle au nom du parti de gauche.

    Pascale Le Néouannic, Secrétaire nationale du Parti de Gauche à la Laïcité écrit le 20 mars.

    Crèche Baby-loup : La laïcité prend l’eau de toute part !

    « Dans l’affaire de la crèche Baby-Loup, le jugement (1) rendu par la cour de Cassation, montre une fois de trop que l’édifice de notre République laïque prend l’eau de toute part.

    C’est un très mauvais signal car cela va raviver les revendications communautaristes. Mais surtout le Parti de Gauche attend du ministre de l’intérieur autre chose que des déclarations lénifiantes. M. Valls, Il ne suffit pas de “regretter la décision de la Cour de cassation sur la crèche Baby-Loup et sur cette mise en cause de la laïcité”. Gouverner c’est agir.

    Le parti de gauche demande au gouvernement de légiférer dans les plus brefs délais. Car contrairement à ce qu’estiment d’aucuns, la crèche Baby-loup assume une mission de service public, elle qui pallie dans ce quartier populaire aux désengagements des collectivités locales mais aussi de l’Etat, tous incapables -faute de volonté politique- de créer un véritable service public d’accueil de la petite enfance.

    Si le ministre manque d’idée, il peut reprendre à son compte la proposition de loi cadre sur la laïcité déposée devant le bureau de Sénat par Marie Agnès LABARRE, ancienne sénatrice de l’Essonne. Projet de loi qui disait dans son article 22 : “L’ensemble des agents et personnels des établissements d’accueil de la petite enfance, des personnes âgées ou de toute personne vulnérable bénéficiant d’un financement public sont tenus de respecter le devoir de neutralité qui s’impose, par nature, à tout agent participant à l’exercice d’un service public. Ils doivent adopter un comportement indépendant de toute opinion politique, religieuse ou philosophique. Est dès lors exclu du droit à financements publics tout établissement contrevenant à ces règles de neutralité et de laïcité. »

    Le Parti de Gauche tient aussi à apporter tout son soutien à l’équipe de la crèche Baby-loup et tout particulièrement à sa directrice Natalia Baleato qui depuis plus de 25 ans œuvre tout particulièrement pour favoriser l’insertion des femmes.

    (1) Ce jugement annule la décision de la Cour d’appel de Versailles qui avait confirmé la validité du licenciement d’une salariée qui avait refusé d’appliquer le règlement intérieur imposant à ses salariés la neutralité religieuse. »

    http://www.frontdegauche47.fr/spip.php?article1779

    Cette position plus à droite que celle de Valls témoigne de l’ignorance du contenu de la laïcité. et des discours catastrophistes, diabolisant les femmes musulmanes.

    Comment peut-on combattre les femmes musulmanes au nom d’une « neutralité religieuse », qui la laïcité ne recouvre pas et dans le même temps ne pas dénoncer le financement par l’Etat pour 7.1 milliards d’euros, des écoles et crèches confessionnelles à 90% catholiques !!!

    Si l’on suit la proposition de loi de Marie Agnès LABARRE, il faut par conséquent supprimer les 7 milliards de subventions aux écoles religieuses, puisqu’elles accueilent des  » personne » vulnérable ».

    Or, il n’en est rien ! Cette proposition de loi visent exclusivement les musulmanes. Elles ne visent pas les écoles chrétiennes et juives qui bénéficient d’un financement public, placées sous contrat, elles assurent des missions de services publics d’enseignements

    Ainsi, cette proposition de loi, au nom de la neutralité religieuse, d’un coté interdit aux musulmanes d’apparaître avec un foulard, et de l’autre ne remet pas en question le prosélytisme religieux financés par l’Etat quand il s’agit d’écoles chrétiennes ou juives !

    Leurs positions est intenable. C’est une loi inégale, qui interdit aux seuls musulmanes ce qu’elle assure aux autres religions et met en lumière des préjugés racistes derrière une interprétation à géométrie religieuse de la laïcité.

    Dans les deux cas, défense des écoles religieuses financés par l’Etat et interdiction pour les musulmanes de se montrer, c’est la laïcité qui est bafouée.

    La laïcité doit être la même pour tous, s’appliquer de la même façon pour toutes les religions. Cette vision de la laïcité a de fort relents racistes, qui voient dans l’Islam la « religion des arabes », la religion des étrangers aux « valeurs » inassimilables.

    De plus, cette proposition de loi contient aussi clairement la restriction de la liberté d’expression syndicale au nom d’une neutralité dont les patrons pourront se prévaloir :
    « Ils doivent adopter un comportement indépendant de toute opinion politique, religieuse ou philosophique »

    Le secrétaire nationale du PG en s’alignant sur les positions racistes de la droite, non seulement légitime le financement public des écoles religieuses chrétiennes et juives mais s’attaquent aux maigres droits d’expressions au sein des entreprises.

  61. Jac dit :

    Camarade, où avez-vous compris qu’on voudrait bannir les musulmans de la sphère publique ?
    Athée, musulman juif, bouddhiste, chrétien, agnostique, le citoyen est libre, mais c’est son affaire.
    Etiez-vous là quand il a fallu redire à cornettes et soutanes que la neutralité religieuse s’imposait en certains lieux, fonctions et moments ? Moi si ! La paix civile y a beaucoup gagné quand, y compris cornettes et soutanes, dans leur majorité en ont compris le bénéfice pour tous.
    Alors, s’il vous plait, épargnez-nous cette régression sociale.
    La France, c’est ça, c’est son pacte social et ma foi, il a réussi à fonctionner assez bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *