Après avoir participé à la convention de l’UMP, l’idôle de Ségolène ROYAL, (dont on se demande à quoi elle sert, sinon à nous faire rire, ou enrager quand on se remémore sa campagne)  Tony BLAIR se prend d’idées avec BESSON, le fêlon qui a abandonné le radeau socialiste pour le yacht sarkozyste, pour créer un mouvement d’idées qui a pour but, notamment de dire au PS ce qu’il doit penser. Le souci, c’est que la troisième voie, séduit déjà les caciques du PS, ce n’est qu’une question de temps, de congrès…

En tous cas, un argument supplémentaire qui témoigne du besoin de gauche. Avec de la gauche de dans, et pas que des extraits.
Alors tous ensemble, pour éviter que la gauche d’aujourd’hui soit encore la gauche de demain.

J’arrête avec mes slogans, sinon SEGUELA va me demander d’écrire les formules magiques de Sarko.