Catégorie : Non classé

Il était une fois un village d’irrésistibles gaulois communistes, appelé la Seine-Saint-Denis. Des élus, tenaient ce territoire d’une main de fer. Ils y avaient mis en place une politique solidaire, en matière de culture, de santé, d’éducation. Parfois même, ils soutenaient les mal-logés, les sans-papiers… C’en était trop… La politique d’hypersolidarité devait cesser. Il fallait penser davantage aux classes moyennes supérieures, bien de chez nous qui méritaient de pouvoir manger bio et acheter un logement…

Certains élus du département ont rappelé que face à la droite on ne pouvait se permettre d’être divisés et donc de se présenter séparement au premier tour des municipales, notamment… Un courrier co-signé de plusieurs maires et d’un député, réaffirme cette nécessité.

Lire la suite