David Pujadas ou la tentation islamo-islamiste

Le « journaliste » du 20h de France 2, payé – grassement – par notre redevance, est pris en flagrant délit de rechute.

En effet, celui qui a co-écrit en 1995 La Tentation du Jihad, ouvrage sur l’islam radical en France (j’en tremble, pas vous ?) n’a pas pu s’empêcher de récidiver, validant par la même occasion la thèse suivante : David Pujadas a un problème avec l’islam. Il valide une autre thèse selon laquelle tout musulman d’apparence, expression empruntée à son mentor Sarkozy, est à deux doigts de rejoindre le maquis.

Faisons tout d’abord un constat : David Pujadas ne sait pas écrire seul. Son premier « bouquin » avait déjà était écrit en collaboration avec un musulman d’apparence. Il a besoin d’un prompteur même pour écrire un livre, et d’un prompteur basané.

Vous me direz, quoi de mieux qu’une telle caution « morale » pour valider les thèses, même les plus islamophobes  ?

Donc Pujadas fait une rechute, avec une autre circonstance aggravante. Il collabore pour ce nouvel opus, avec l’imam le plus doué en langue française, celui qu’on ne présente plus, celui qui s’est récemment félicité de la chute du Mur de Merlin, l’inénarrable Imam de Drancy, Hassen Chalghoumi.J’en parlais déjà sur ce blog.

Quelle crédit accorder à un imam qui cire les chaussures des officiels israéliens quand dans le même temps les habitants de Gaza sont sous le feu des bombes ?

Cet imam, incapable de répondre à la moindre question qu’on lui pose, ridiculise les musulmans à chacun de ses passages télévisés.

Tous les musulmans de France savent que cet imam est une imposture, une caricature, l’idiot utile de la République islamophobe.

Tout le monde sait, à commencer par Pujadas, que Chalghoumi est contesté au regard de ses prises de position, mais aussi de par sa trop grande proximité avec le CRIF, qui ne cesse de démontrer son mépris des musulmans, et sa volonté de stigmatiser l’islam dans son ensemble.

En écrivant ce livre dont le titre provisoire était L’islam et la République, fier d’être français, les auteurs jouent avec le feu. Le titre sera finalement aussi vendeur : Agissons avant qu’il ne soit trop tard. Remarquez il aurait pu nous pondre un titre à la Genest : Le péril islamisto-musulman-jihadiste-polygame.

Ce titre laisse entendre, comme le font le FN, l’UMP et le CRIF que l’islam ne serait pas république-compatible.

Par ailleurs, le sous-titre « fiers d’être français » sous-tend que les français de confession musulmane ont un problème avec leur appartenance à la maison France, et que ceci représenterait un danger potentiel qui pourrait les conduire à vouloir nuire aux intérêts français.

Pujadas, et on le voit quand il traite de l’islam dans ses JT, n’a qu’un objectif : faire peur.

Ce faisant, il cautionne comme d’autres avant lui l’hypothèse selon laquelle il faudrait s’occuper de l’islam avant de voir ce qu’on peut faire pour résorber le chômage, augmenter le pouvoir d’achat…..

C’est en effet très facile et peu courageux de taper sur l’islam et les musulmans, tout le monde le fait, ce qui fait de l’initiative de Pujadas, un acte un tant soit peu banal.

On attend Pujadas sur la dénonciation de citoyens français de confession juive qui vont en Israël dans le seul but de spolier des familles palestiniennes, en violant toutes les dispositions internationales.

On attend aussi un reportage de fond sur l’une des dernières milices de France, la LDJ, qui continue de sévir impunément avec la bénédiction des autorités françaises, du CRIF et de Pujadas, puisqu’il ne les dénonce pas.

Pujadas, comme d’autres, n’ont pas leur place sur le service public d’information, mais démontrent leur entière compétence quand il s’agit de servir les intérêts de celles et ceux qui veulent à tout prix, nuire aux musulmans de France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *