Déclaration des Observacteurs en Palestine sur… la Palestine

Le texte à télécharger

OBSERVACTEURS EN PALESTINE

 

La Palestine, c’est maintenant !

Au moment où, à Gaza et en Israël, bombardements et tirs de roquettes se succèdent, au moment où, ici en France, les arguments de toutes sortes, entretiennent la confusion sur ce qui se passe aujourd’hui à Gaza, les chiffres qui, eux, ne peuvent pas mentir ni tricher, parlent d’eux-mêmes :

Depuis le début de la guerre mercredi, 155 Palestiniens ont été tués à Gaza et plus de 1000 civils sont blessés. Cinq Israéliens ont également péri suite aux tirs de roquette.

Nous devons toujours garder ces chiffres à l’esprit. La réalité qu’ils traduisent ne souffre d’aucune discussion et décrédibilise toute tentative de propagande

Entre le 29 septembre 2000 et le début de cette nouvelle guerre, le ministère israélien de la défense donnait le chiffre de 61 civils israéliens tués par des tirs de roquettes; quand l’ONG israélienne B’Tselem nous donnait le chiffre de 4660 palestiniens tués à Gaza par l’armée israélienne.

Nous ne pourrons jamais cautionner la moindre atteinte à des populations civiles quelles qu’elles soient. Nous ne pourrons jamais justifier l’injustifiable. Nous ne ferons jamais de distinction entre le sang d’un enfant israélien et celui d’un enfant palestinien. Nous ne ferons jamais de distinction entre les droits du peuple palestinien et ceux du peuple israélien. L’un et l’autre doivent jouir des mêmes droits.

De fait, ce n’est pas le cas aujourd’hui. La réalité de l’enfermement et du blocus subi par plus d’un million et demi de palestiniens de Gaza, nous est insupportable.

Tout comme nous est insupportable le sort du peuple palestinien dans son ensemble, abandonné par la communauté internationale.

Et, il nous est tout aussi insupportable de voir et d’entendre des citoyens français, des dirigeants de la République Française, soutenir aveuglément le gouvernement israélien lorsque ce dernier bombarde des populations civiles.

En tant que citoyens français, nous sommes nés et nous avons grandi dans la patrie des droits de l’homme. Nos seuls camps, nos seuls alliés, sont la justice, la liberté et le droit. Nous sommes convaincus que la seule issue passe par le respect du droit international par la puissance occupante, Israël.

Nous demandons à nos concitoyens, ainsi qu’aux autorités françaises et européennes de condamner sans aucune nuance tout bombardement de populations civiles de quelque nationalité qu’elles soient.

Nous leur demandons de faire preuve d’objectivité, de clairvoyance et d’esprit de justice en cessant leur soutien inconditionnel, systématique et aveugle au gouvernement israélien actuel. Nous leur demandons de le sanctionner comme il se doit, chaque fois qu’il commet un délit ou un crime; nous leur demandons de cesser de considérer Israël comme un Etat au-dessus des Etats.

Tout comme nous leur demandons de considérer la Palestine comme une Nation à part entière, avec un peuple, une culture.

Ainsi, pour aller dans ce sens, nous leur demandons de soutenir de toutes leurs forces la démarche de l’Autorité palestinienne visant à élever la Palestine au statut d’Etat non membre de l’ONU comme le demandera le Président Abbas à l’Assemblée générale de l’ONU le 29 novembre prochain.

 

Pour les Observacteurs en Palestine,

 

Madjid Messaoudene, Président

Nadir Dendoune, Vice-Président

Kadour Haddadi, Secrétaire Général

 

 

 

 

 

One comment

  1. giselle samar el raheb dit :

    considérer la Palestine comme une Nation à part entière, avec un peuple, une culture
    à quand un festival Palestinien ?
    On irait en masse, on viendrait de partout, on se rassemblerait sur une des zones tous les ans durant 3 jours, vivant dans les mêmes conditions, comme des obseracteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *