Et d’abord, c’est qui Madjid ?

Madjid ? La traduction de l’arabe est glorieux.Ouais, la classe.

Madjid MESSAOUDENE est un gars, la trentaine bien tassée.

Élu dans la ville de Saint-Denis , viscéralement de gauche, je suis un militant acharné contre TOUTES les formes de discriminations, et pour des causes aussi évidentes qu’importantes ; Palestine, services publics, condition animale (oui, oui…).

Contre tous les conservatismes, religieux et politiques, je combats sans relâche celles et ceux qui voudraient faire de leur obscurantisme, une règle de vie.

 

8 comments

  1. elleaime(LM) dit :

    Belle et glorieuse tirade, je reviendrai.

  2. giselle samar el raheb dit :

    et en plus ça pulse

    cet article 35 est pour toi
    Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

    article 35,
    Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen,
    24 juin 1793

  3. ilan dit :

    j’ai failli m’arracher un orteil quand j’ai lu « Je voue une admiration particulière à l’imam de Drancy ». Dieu merci c’était ironique 🙂

  4. camus dit :

    Et ben, on a au moins 3 points communs…. 😉

  5. sam dit :

    « musulman d’apparence ».. ça m’intrigue, ce concept.;)

  6. Mina 34 dit :

    J’ai survolé ton article sur Ennasri, ah Bon ?? pourquoi on a besoin de se clasher à travers des blogs, des pages fb, des vidéos you tube !!! mises en garde par si, innovateurs par là, groupe ceci, groupe celà : ça me fatigue ! on est une SEULE COMMUNAUTE au lieu de se tirer dans les pattes, pourquoi pas trouver nos points communs et s’entendre, suis sûre qu’on a des aspirations communes, comme entrer au paradis ou avoir une bonne descendance…

    Pour le coup que proposes tu pour l’Imam de Drancy ?

    Que la paix d’ALLAH te remplisse le coeur et qu’Il t’apporte sérennité.

    • Chérif BOUDELAL dit :

      Je suis d’accord avec Mina.

      Pourquoi nous ne mettons pas d’accord pour défendre nos droits et valeurs communs ? Prenons le CRIF comme modèle d’organisation pour mieux le combattre, ainsi que ses complices. Je nomme le CRIF car il est le planificateur et l’âme de l’islamophobie en France, mille fois plus dangereux que l’extrême droite.
      S’il est devenu un Etat dans l’Etat en France c’est parce qu’il a su mobiliser la majorité des juifs de ce pays, avec toute leur diversité. Pourquoi la communauté musulmane ne fait pas la même chose, en respectant les convictions politiques, religieuses et philosophique de chacune et chacun ?
      A la différence du communautarisme sioniste, de solidarité mécanique du CRIF, nous opposons la solidarité organique pour mieux s’entraider mutuellement. Aider nos enfants à réussir leurs études, à préparer leur avenir et à faire leur place dans la société française, doit être notre objectif principal. En étant organisé et ouvert aux autres, nous pourrons mieux combattre les islamophobes qui veulent que notre communauté soit éternellement en marge de la société. Car ceux qui se sont habitué à avoir tous les privilèges dans la société française voient déjà nos enfants comme des futurs concurrents politiques de demain qui pourraient les gêner dans leurs privilèges.

      Lancez vos savates !

  7. Chérif BOUDELAL dit :

    Quant à moi, cher Ilyess, j’ai compris il y a longtemps que les « sayanim » sont partout et que les musulmans sont leur cible préférée.

    Commentaire de Chérif BOUDELAL répondant à la lettre d’Ilyess adressé à ses « camarades du Front de gauche » – publiée ailleurs déjà en mars 2013.

    Bonjour Monsieur Ilyess !
    Votre réaction contre l’islamophobie de « vos camarades » du « Front de Gauche » est légitime. Une réaction normale pour quiconque est normalement constitué ayant le sens de la logique, ou de la justice tout court.
    Vous avez évoqué quelque chose qui montre la vraie nature de ceux qui se disputent le pouvoir dans ce pays, mais pas seulement puisque dans tout l’Occident on rencontre le même problème de cette islamophobie viscérale, notamment dans les milieux politiques.
    Tout est dit dans cette phrase : « Parce-que tout l’arsenal répressif mis en place ne vise que les musulmans » !

    Il suffit de regarder la politique internationale et vous comprendrez que ce n’est pas seulement « vos camarades », ce ne sont pas des réactions spontanées de certains nostalgiques des « paradis perdus » dans les ex colonisations. Ce n’est pas un hasard non plus que toutes les guerres qui existent sur Terre se concentrent dans les pays arabes et musulmans. Tout ça est bien organisé et planifié sur le plan international.
    Le coordonnateur principal de cette organisation s’appelle le lobby sioniste mondial dont les « sayanim » – les auxiliaires du Mossad dans les pays occidentaux, voir le livre de Jacob Cohen « Le printemps des sayanim ». Ces derniers sont infiltrés dans toutes les institutions occidentales, voir même dans tous les domaines professionnels et associatifs de tous les pays occidentaux. En France la « gauche » est leur sanctuaire depuis l’affaire Dreyfus jusqu’à la fin de la seconde guerre mondial, après quoi « Gauche-droite » sont équilibrées.
    Leur but c’est de faire en sorte que les musulmans soient au bas de l’échelle dans toutes les sociétés occidentales. Idem pour les pays arabes et musulmans, mais là ils profitent en plus des richesses des peuples que les pétrodollars de la honte mettent à leur disposition. Tout ça pour la protection d’israël, ce monstre choyé par les « démocraties occidentales » que le lobby sioniste contrôle.
    Les USA sont l’exemple le plus frappant de la soumission des régimes occidentaux à israël. Tous les présidents des USA ne sont que des pions entre les mains de l’AIPAC (l’institution sioniste qui représente d’israël à Washington), qui constitue un Etat dans l’Etat : rien ne peut se décider dans la politique moyenne-orientale des USA sans son aval.

    Hier c’était les juifs, les Italiens et les « Polaks », aujourd’hui ce sont les Arabe, les musulmans et les Noirs qui subissent les discriminations des partis politiques en France. Mais les musulmans sont les plus visés pour des raisons déjà expliquées plus haut.
    Ceci dit, tant que les communautés arabo-musulmanes n’ont pas un rapport de force politique dans les pays où elles vivent, elles continueront à recevoir des coups de tous les côtés, aussi bien de « gauche » que de droite ; car dans la politique il n’y a ni logique ni morale, mais seulement les intérêts.
    A vos savates !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *