FADELA DU COURAGE

Quelle abnégation. Avec tout ce qu’elle réussit à encaisser sans broncher elle pourra bientôt donner des cours de Yoga. Fadela AMARA, la sous-sous-Ministre WESH WESH et caution de "gauche" d’origine algérienne du gouvernement ultra-droitier et xénophobe de Sarkozy (ouf !) défile devant nous avec une veste retournable par tous les temps. Elle défend mordicus le Plan Banlieue de Sarko qui de l’aveu de tous, sauf de l’UMP, et encore, n’est qu’une annonce, une coquille vide, et, vue de banlieue, une merde.

Faut voir la FADELA, Ni convaincante, Ni convaincue, tenter de convaincre tout le monde que ce plan aura beaucoup beaucoup de moyens à commencer par les moyens de tous les Ministères…. La bonne blague. Les espoirs suscités en banlieue, sont nombreux et super légitimes. Le mépris dont font l’objet les quartiers populaires ne peut plus durer et tous déclarent l’Etat coupable. Coupable de se désengager en matière de culture, de transports, de logements… Coupable aussi de reprocher à des populations en difficulté… d’être en difficulté.

Bref, Fadela, grillée de partout, n’est même pas capable d’avancer le moindre chiffre. Ce plan est annoncé parce que les municipales sont dans moins d’un mois. Annoncer pour annoncer, voilà la politique de ce gouvernement que Fadela critiquait encore il y a quelques mois. On chiffre pas le plan banlieue qui doit bénéficier à des milliers de personnes mais on sait chiffrer ce que Sarko a donné aux riches, pas de soucis : 15 milliards d’euros.

On le sait depuis longtemps. Les quartiers populaires, sa population, pauvre et moins pauvre attendront. Les riches et les bling-bling d’abord. Ca on le savait, le Président Sarkozy avait déclaré "JE SERAI un président comme Louis de Funès dans le Grand restaurant : servile avec les puissants, ignoble avec les faibles. J’adore."
Ce qui est plus triste, c’est que des gens renoncent à des convictions et servent un gouvernement qui exclue, qui discrimine, qui expulse. A moins que ces gens-là n’aient pas de convictions.

Voici un texte reçu d’une lectrice du blog

bonsoir,
 
 
Je tenais seulement à  vous dire que vous m’avez donné une idée, donc j’ai crée
mon propre blog ce qui ne m’empêche pas de vous envoyer mon texte, ne serait-ce
que pour avoir votre avis, en tous les cas je vous remercie de m’avoir répondu.
 
LA WONDER-MINISTRE
 
C’est dégueulasse ! Oui c’est dégueulasse ! J’assume ce mot dans toute sa
splendeur, car j’assume tout et rien. C’est dégueulasse de parler de cette façon
en tant que représentante de l’état. Membre suprême de la cour du roi, qui a su
intuitivement choisir sa cour. C’est dégueulasse car je revendique le droit d’être
moi. J’ai jamais jouer au rubi-cube, c’est pas faute d’avoir essayer. C’est dégueulasse
alors que je sais au fond de moi que je me suis engagée pour ma soif d’interaction
sociale. C’est dégueulasse quand ça sort de ma bouche mais si vous y ajouter le
contexte, ça vous offre la réalité. C’est dégueulasse et cela ne révèle même pas
ma vérité. Je le dis, je le crie et je l’assume : c’est dégueulasse, quoique je fasse…
C’est dégueulasse, et je voulais que l’on le sache !
 
Voilà c’est mon texte, je vous demanderais de me donner votre avis quel qu’il
soit , je suis ouverte d’esprit et je suis partisane des critiques constructives.
Au plaisir de vous lire, Saba

One comment

  1. Jacques dit :

    C’est toujours étonnant de voir des gens qui semblaient avoir des convictions abandonner sans complexes leurs valeurs pour se vautrer dans la trahison.
    J’ai honte pour elle ! Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *