France : les prisons de la honte

On pensait que tout avait été écrit sur le sujet.

On pensait l’Etat avait pris de conscience de ce que les conditions de détention dans les prisons, sans cesses dénoncées par les détenus, les familles, les associations, ne pouvaient plus rester en état.

Régulièrement, l’Observatoire international des prisons publie communiqués, guides et rapports afin de faire changer cet état de fait.

« La prison doit changer, la prison va changer »  disait le livre co-écrit par le Docteur Vasseur.

Aujourd’hui, la prison des Beaumettes à Marseille est de nouveau tristement sous les feux de l’actualité.

Tristement parce que déjà en 2011, L’Etat avait été condamné pour conditions de détention indigne pour cette même prison des Beaumettes.

Les clichés et ce témoignage sont tout bonnement insupportables, une honte pour la France qui aime s’ériger en pays défenseur des Droits de l’Homme.

Des mesures doivent être prises immédiatement, ces détenus ne doivent pas passer une nuit de plus dans ces taudis insalubres au risque de signifier que ces hommes ne sont pas des être humains

Privés de liberté, ils sont déjà considérés comme des citoyens de seconde zone.

A se demander en effet si Liberté Egalité et Fraternité sont des devises qui s’appliquent aux personnes incarcérées, souvent issues des milieux populaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *