GULLI SE DISTINGUE DANS L'ART DE DISCRIMINER LES ENFANTS .

Vu sur rue89, un article relantant la discrimination au prénom subie par un jeune garçon prénommé Islam. Je ne vous relate pas l’histoire, elle est bien expliquée sur le site susnommé.

Déjà qu’avec un prénom à consonnance maghrébine, étrangère, c’était pas gagné, mais maintenant, ben il y a une hiérarchie, dans les prénoms. Samir ? Oui, tu peux entrer ! Islam ? Ah non, c’est pas une mosquée ici ! Peut-être les responsables de cette chaîne devraient-ils se rendre dans les maternités pour aider les mamans à mieux choisir le prénom de leur enfant.

Gulli a déconné, alors zappez cette chaine si ce n’était déjà fait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *