ISRAEL A DROITE TOUTE

Sans surprise hélas, les israéliens, dans leur grande majorité ont exprimé dans les urnes leur refus de la Paix, et donc d’un État palestinien viable. Ils ont donc dit oui, dans une certaine mesure à la haine, à la peur, à l’expulsion et l’élimination du peuple palestinien. La percée de Lieberman est révélatrice de tout ça.

rappelons nous que lors du massacre de Gaza, même le Meretz, pourtant jadis connu pour ses positions laiques et courageuses, n’a pas condamné l’agression infâme d’Israël.

aujourd’hui, le pays se droitise, avec pour la première fois un parti travailliste, qui n’a de travailliste, que le nom, qui passe derrière l’extrême droite raciste et xénophobe.

A force de courir après la droite, cette "gauche" a fini par se faire doubler. Barak le sanguinaire a sa place tous comme de nombreux autres, devant le TPI.

Kadima et le Likoud ont surenchéri sur le thème de la fermeté envers les palestiniens, on en connaît le prix.

Avec qui discuter demain ? Livni la guerrière ? Nétanyahou le raciste ?

Ce qui est sûr c’est qu’avec de tels leaders en Israël, les Palestiniens ont du souci à se faire, sans compter la lâcheté de l’Europe et le laisser faire américain, égyptien…..

J’entends déjà le CRIF se féliciter de la vigueur de la démocratie israélienne ? Peuton réellement qualifier ce pays hors la loi discriminatoire et religieux de démocratie ?

Dans ce contexte, ceux qui résistent en Israel n’en sont que plus courageux, et eux seuls méritent notre respect.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *