LA GAUCHE A FAIT NAUFRAGE OU AU MOINS BU LA TASSE

Vous le savez, la droite a réussi à faire reconduire le principe d’une délégation de service public pour le SEDIF. Nous allons donc probablement reconduire le contrat avec un prestataire privé, pour au moins dix ans.

Nous aurons milité, jusqu’au bout pour une véritable gestion publique de l’eau, soucieuse d’économie de la ressource, dégagée de tout objectif de rentabilité et permettant l’implication des usagers et des salariés.

Nous continuerons donc, soyez en surs, à mener cette bataille. Nous veillerons à ce que les intérêts des usagers soient pris en compte dans le cadre du futur cahier des charges du délégataire.

Si la droite a voté comme un seul homme pour la ptivatisation de la gestion du SEDIF, la gauche, elle, n’a pas fait le plein de voix. Sur 64 voix potentielles, nous n’avons eu que 54 suffrages de gauche contre la proposition de Santini.

Encore une fois, sur cette question fondamentale; la gauche n’a pas su faire bloc, alors que les déclarations de toutes les sensibilités de gauche laissaient entrevoir le plein des voix.

C’est une bien triste image que l’on donne de la politique et des partis. Pour ces élus de gauche qui ont voté, malgré leurs déclarations, pour la délégation de service public au profit probablement de Véolia, quelles ont été leurs motivations ? Poser la question, c’est souvent donner la réponse……

4 comments

  1. Hunty dit :

    T’es sympa Madji mais ne nous embarques pas avec toi. Tu sais que nous les salariés ont était favorable à la reconduction d’une DSP (on était là pour le dire d’ailleurs, ça ne t’a pas échappé) alors en respect pour nos idées ne dit pas le contraire.

  2. Eva dit :

    et si pour commencer vous respectiez le principe démocratique : la majorité s’est exprimée. Nous nous devons de respecter ce choix. Amitié socio-démocrate

  3. madjdi dit :

    j’adore me faire faire la leçon par des syndicalistes vérolés ………

  4. ryan dit :

    En effet, vu le rapport de forces, on aurait du obtenir la régie publique. Aujourd’hui il est question de diviser le marché en plusieurs lots. Si ça peut permettre de faciliter la concurence et donc de casser le monopole de veolia et de faire baisser les prix, c’est mieux que rien. Mais je me demande vraiment ce que l’ "allotissement" va donner alors que certains délégués votent le contraire de ce qu’ils déclarent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *