LA GOUVERNEMENT A CHOISI SON CAMP. CONDAMNER LA SOLIDARITE AVEC LA PALESTINE ET SOUTENIR ISRAEL. DONT ACTE

En effet, notre cher porte parole du gouvernement a trouvé le temps de condamner les légitimes actions de boycott des produits israéliens, en sortant la rengaine habituellement utilisée par le CRIF, en parlant de ces opérations : "Il ne s’agit pas de violences physiques, il s’agit plutôt d’une violence symbolique et d’une intimidation. En la matière, entre antisionisme et antisémitisme, la frontière est parfois très étroite et donc ces violences me semblent absolument inacceptables".

Donc le masque retombe. Luc Chatel, n’a pas trouvé le temps de condamner l’extension des colonies, ou les propos de Lieberman ou ceux de Bibi le faucon refusant un Etat à aux palestiniens.

On voit bien que le France sous Sarkozy a choisi son camp, celui de l’oppresseur israélien. Alors surtout, plus de complexes concernant Israël, dénonçons encore plus haut et plus fort ses crimes et exactions, finalement couvertes par le silence des autorités françaises. Où est passée Rama YADE ? Elle si prompte à dénoncer sj justement les privations de liberté partout dans le monde, sauf en Palestine ?

Les palestiniens se souviendront de cette lâcheté. Et moi aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *