Le maire de Saint-Ouen fait la chasse aux sans-abris

Au début j’ai cru à une blague. Finalement non. Un tract de l’office public HLM de Saint-Ouen, rattaché à la majorité de droite actuelle, fait ouvertement la chasse aux sans-abris.

Il est demandé dans ce document, distribué dans au moins un quartier, de ne pas ouvrir la porte aux sans-abris, et de ne pas les nourrir.

On croirait une campagne de dératisation.

William Delannoy, le maire actuel, n’en est pas à son premier coup d’éclat. Quelques semaines auparavant, il s’était fait remarquer en supprimant un véhicule aux restos du coeur, véhicule qui leur permettait d’assurer leurs tournées. L’opposition municipale et les citoyens avaient alors manifesté leur désapprobation.

Ce tract est immonde, et bafoue les principes gravés sur le fronton de chaque mairie : Liberté Egalité Fraternité. Cette campagne menée en plein hiver et ciblant les plus démunis est tout simplement abjecte.

S’il n’y pas de réaction, alors il ira encore plus loin dans le rejet de l’autre, comme il l’avait fait avec les réfugiés syriens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *