LE RACISME AMBIANT ET LES MEDIAS

Vous n’avez jamais remarqué dans les faits dits divers, souvent on se précipite pour donner la nationalité des responsables de tel ou tel méfait.

Du coup on se dit que ça doit pouvoir expliquer en partie la faute commise.

Genre, cette personne est dépressive, elle a tenté de se suicider, mais avant elle a tenté de suicider son chat.

Des causes qui peuvent paraître sérieuses et aider à la compréhension des choses.

On apprend le viol supposé d’une mineure récemment à Saint-Ouen. L’auteur présumé des faits semble avoir un casier vierge. Ben merde alors, il a jamais fait de conneries.

Du coup on prend un ce ses attributs qu’on va s’empresser de transformer en explication possible du délit.

On nous dit que cette personne est de "nationalité marocaine". Est-ce à dire qu’un ressortissant US ou israélien est incapable de commettre tel ou tel crime. On pourrait le croire.

En tous les cas, si la personne avait été de nationalité française on se serait contenté de donner le prénom, car oui Karim ou Mustapha ça peut aussi être français, n’en déplaise aux journaleux merdeux.

Ca fout la rage de lire autant de trucs dangeraux, savamment orchestrés, et sciemment biaisés, afin de mieux nous b****.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *