Les Rroms, ces nouveaux crouilles

Dans la nuit de vendredi à samedi des roms ont été agressés par un groupe de personnes à Saint Denis, décrites par les victimes comme étant d’origine africaine et nord africaine.

Je suis écœuré, d’une part parce-qu’on s’en prend encore aux cibles les plus faciles, les plus fragiles. D’autre part, parce-que s’il est avéré que des arabes et des noirs sont mêlés à cette ratonnade, ça confirmera seulement la thèse suivante : plus aucune crédibilité pour dénoncer la stigmatisation des musulmans.

Surtout quand des porte parole autoproclamés oublient de regarder au-delà de leur propre communauté, de leur propre appartenance religieuse, de leur propre orientation sexuelle, bref, pas plus loi que leur putain de nombril.

Bien sûr, ça n’exonère par le gouvernement socialiste, qui par sa politique d’expulsion massive à l’encontre des cette population, avalise auprès de la population la thèse selon laquelle ils ne sont que des parasites, des indésirables, qu’il faudrait faire partir, coûte que coûte.

Cette fois, c’était à Saint-Denis, près de chez moi, demain, ce sera près de chez toi.

J’ai honte de ce qu’est devenue la France.

One comment

  1. giselle samar el raheb dit :

    merci des infos
    j’aime bien venir lire tes mots
    tu es une sentinelle sérieuse dans ce marasme médiatique manipulateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *