LES USA ET L'EUROPE SOUTIENNENT LA VOLONTE DE NETANYAHU DE CREER UNE PALESTINE SOUS PROTECTORAT ISRAELIEN

Ce à quoi nous assistons depuis ce matin dans la presse internationale est bel et bien le bal des faux culs. Europe en tête, tous s’accordent à dire que Bibi a tenu un discours historique.

Rendez-vous compte, il a même prononcé deux mots ensemble qu’il ne savait que prononcés séparément : Etat et palestinien.
Rien que pour ça la presse internationale est dithyrambique ! Et pourquoi ne le serait-on pas à notre tour ?

Merci Bibi, tu me permets de t’appeler Bibi, moi c’est Madjid, on peut se tutoyer entre militants de la paix.

Merci Bibi, de bien vouloir reconnaître verbalement que tout peuple a droit à un État.

Merci de tout cœur, c’est vrai quoi, on attendait pas qu’un gars comme toi, plus à droite que la plupart de tes concitoyens, daigne un jour prononcer ces mots. Il a du t’en coûter non ? Non pas trop en effet, tu t’es bien marré après le discours j’en suis sûr et surtout avant en l’écrivant avec ta clique de faucons anti-arabes.

Tu es très intelligent et tu sais que ce que voulait entendre le monde, qu’on appelle opinion publique internationale, c’est "État palestinien", et que finalement, le plus important pour Israël est ce qu’on y met ou pas dans cet État, qui pour toi restera à jamais une colonie d’Israel, la plus grande de l’Histoire. Et toi, comme tu es un homme pragmatique, tu t’es dit que le plus simple était de ne rien y mettre.

Chapeau bas l’artiste tu as réussi à faire passer un discours d’une grande et rare régression pour une grande avancée et un pas de géant pour l’Humanité. D’ailleurs Kouchner ne s’y est pas triompé, il a salué cette avancée. Comme c’est émouvant. Les Palestiniens, j’en suis sûr, ont été touchés par tant d’émotion.

A coup sûr, les palestiniens doivent te remercier, et effectivement, les louanges que tu es en droit d’attendre se font désirer. Comment en effet ne pas te remercier pour accepter l’idée d’un Etat palestinien avec :

– Des frontières et un espace aérien sous contrôle israélien

– Aucune armée

– Aucun droit au retour des réfugiés

– Israël, état juif et seulement juif

– Le maitien des colonies

– Jérusalem indivisible

Avec ça, aucun militant de la paix n’a encore osé te proposer pour le prochain prix Nobel de la Paix.

Non franchement c’est trop injuste, on ne sait pas reconnâitre, les hommes bons, ceux qui oeuvrent de manière acharnée, sans relâche contre toutes les discriminations, contre l’oppression.

Je suis certain, et l’Histoire jugera, que tu seras classé parmi les hommes qui auront le plus compté dans la jeune et tragique Histoire d’Israel. 

Bien à toi Bibi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *