MARINE FAIT VRAIMENT DE LE PEN A VOIR

Après que SARKOZY lui ait tranquillement, mais néanmoins efficacement volé ses thèses nauséabondes sur l’immigration, le F HAINE est à la traine. Ce serait une bonne nouvelle si HORTEFEUX ne se livrait pas à la basse besogne qui consiste à réprimer encore et encore, et chasser les sans-papiers, comme il l’a encore fait ce jour dans uN foyer parisien, parce-que sans rire, ils vivaient et travaillaient dans des conditions contraires à la dignité humaine. On attend donc le relogement et la régularisation de ces personnes pour qu’elles aient un logement et un travail dignes.

Donc, je disais, Marine La Haine. Elle s’en prend à BESANCENOT qui souhaite qu’on prenne plus en compte la question des immigrés dans ce pays. Elle met sur la même échelle ATTALI, qui souhaite qu’on fasse venir une forte immigration de travail et BESANCENOT, qui comme nous, souhaite qu’on en fasse des citoyens de première zone, et que soient régulérisés les sans-papiers. En gros, que chacun, à commencer par l’État les considère tous comme des êtres humains.

La dignité des étrangers, suis pas sur que ce soit la priorité d’ ATTALI, l’immigré reste pour lui une variable d’ajustement, un avantage comparatif, comme dirait RICCARDO.
BESANCENOT, lui, souhaite qu’enfin, les étrangers puissent être citoyens à part entière, puissent voter, par exemple. Il souhaite aussi que tous les sans papiers deviennent des avec papiers, donc des personnes avec une vie normale, afin d’empêcher leur exploitation par le patronat, et la concurrence entre salariés, tant décriée par notre Blonde Haineuse.

Olivier, on te suit, pas de soucis. SI, le souci, c’est qu’à droite, l’horizon pour les étrangers, avec ou sans papiers, est bouché et à gauche….
La lutte, camarade, la lutte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *