Mathieu Hanotin mène une campagne qui plait au Front National

Qui ne connait pas Mathieu Hanotin ? Personne ou presque, tant il fait tout pour qu’on parle de lui.

De lui seulement, car il n’a pas de programme. Enfin si, sortir les communistes de Saint-Denis.

Et on va voir que dans la pratique il mène une campagne d’extrême droite.

D’ailleurs, le porte-parole du FN local a clairement appelé à voter Hanotin.

Pour commencer, il axe sa campagne sur la sécurité. Il promet de doubler les effectifs de la police municipale alors qu’il sait pertinemment deux choses :

1. La police municipale n’est pas en charge de la sécurité.

2. Son ami Manuel Valls a supprimé 25 postes de policiers nationaux pour les envoyer à Marseille que le PS espère ravir à l’UMP.

La sécurité est une mission régalienne de l’Etat. Hanotin s’en fout, il ment pour être élu comme il l’a toujours fait.

Mais en axant sur ce thème, il nous refait le coup de l’insécurité.

Ensuite, un de ses tracts se résumait à dire stop ou encore aux communistes.

Un vocable utilisé par l’extrême droite avec leur fameux « sortons les sortants » quand ils parlent de l’UMPS.

C’est marrant qu’Hanotin qui se réclame de la gauche du PS (je sais, ça se voit pas) aille chercher ses références à la droite de la droite de la droite.

Récemment, il a attaqué en justice des Roms, car ceux-ci avaient eu l’outrecuidance d’aller s’inscrire sur les listes électorales pour pouvoir voter. Et pourquoi pas un logement décent ou le droit de travailler pendant qu’on y est ?

C’est le représentant du FN local qui a filé le tuyau à Hanotin, qui l’a exploité sans hésiter.

Peu importe que sa plainte montre une fois de plus les roms sous un jour détestable.

Après tout, il soutient Valls qui traque et expulse ces mêmes Roms…

Enfin la parole raciste se libère peu à peu.

En face, l’équipe de Mathieu Hanotin est fébrile à tel point que dimanche 16 mars sur le marché de Saint-Denis l’immonde arriva. Et ce, devant plusieurs témoins.

Un militant pro-Hanotin, affublé de son foulard rose et d’un badge de soutien à Hanotin s’approche d’une de nos colistières, en train de faire campagne pour Didier Paillard.

Elle était habillée en boubou. Il lui sort « c’est ça votre programme ? Faire l’Afrique à Saint-Denis ».

Donc pour les socialistes, on peut pas être français et porter un boubou, ou une djellaba, ou un pancho….

La double culture, ça leur est insupportable. Leur programme c’est pas l’intégration, mais la désintégration.

Le voilà le vrai visage du PS, la nouvelle doxa socialiste : la haine de l’autre, qu’il soit noir, arabe, ou rom.

Pas étonnant au final que le FN à Saint-Denis appelle à voter socialiste.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *