Palestine J-2. La France dira oui à la Palestine

Tout va très vite, je joins ç la fin de l’article aussi la question posée par le Député François Asensi, suite à laquelle Laurent Fabius a donné la position française.

 

Devant l’inaction des grands du monde, devant l’impunité grandissante de l’Etat israélien qui vient une fois de plus de se livrer à une terrible agression envers le peuple palestinien, la France devait être au rendez-vous de l’Histoire.

L’admission de la Palestine à l’ONU est une étape indispensable pour que les Droits de ce peuple soient enfin reconnus.

C’est une étape indispensable pour qu’enfin Israël soit contraint d’appliquer les résolutions de l’ONU toutes bafouées, qui ont permis l’explosion des colonies y compris à Jérusalem, la poursuite de la construction du mur de la honte, la multiplication des check-points,  ainsi que l’inique blocus infligé aux palestiniens de Gaza.

Le candidat Hollande avait dans déclaré dans son 59ème engagement : « Je soutiendrai  la reconnaissance internationale de l’État palestinien ».

Il était donc logique que la France dise oui à la Palestine, et lui permette d’entrer dans la cour des Grands.

Tout ceci ponctue une énorme campagne citoyenne et militante de par le monde, visant à obtenir, enfin la reconnaissance de Palestine.

 

Question du Député François ASENSI pour le groupe Front de gauche :

Monsieur le ministre des Affaires étrangères,

La  voix de la France au Proche-Orient se fait attendre. Il est temps, il est grand temps que la France reconnaisse enfin l’Etat palestinien.
Ce jeudi, elle doit dire OUI à l’entrée de la Palestine à l’ONU !
Il y a 60 ans, le plan de partage prévoyait la création de deux Etats. Soixante ans plus tard, le peuple palestinien n’en peut plus d’attendre enfin sa terre. Entre temps, ce furent  60 années d’humiliations, de colonisation et de souffrances.
Malgré ces souffrances, ce peuple pacifique a fait le choix de la lutte politique et du compromis, autour de son Président Abbas.
Reconnaitre l’état palestinien, c’est un signe fort pour que cessent les colonisations en Cisjordanie, et pour redonner crédit aux dirigeants palestiniens.
Face aux provocations des groupes extrémistes et des états belliqueux, j’ajoute que la création de cet Etat représente la meilleure garantie pour la sécurité d’Israël.
Il est urgent de redonner espoir au peuple de Palestine. Monsieur le ministre, le monde attend ce geste de la France.
Au nom des députés communistes et du Front de gauche, je m’adresse solennellement au Chef de l’Etat, qui avait fait de cette question un engagement de campagne.
Faites le choix de la liberté et de l’humanisme, en toute indépendance ! La France su le faire avec courage dans son histoire, pour la cause des peuples.
Grandissez la France, reconnaissez l’état Palestinien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *