Ceux qui ont prévu que 2008 serait l’année des expulsions massifs ont vu juste, le gouverement Sarkozy a expulsé, coup sur coup deux leaders des mouvements de révolte contre les conditions d’arrestation et de détention dans les centres de rétention.

Hier c’est Benjamin Badikadila qui a été expulsé  pour Kinshasa. Il vivait en France depuis 11 ans. Il avait lancé avec d’autres le mouvement au centre de rétention du Mesnil Amelot.

Benjamin Badikadila, âgé de 46 ans, vivait en France depuis 1996 et travaillait comme "aide-soignant à l’hôpital de Brie-Comte-Robert.

Vendredi, un autre leader du mouvement, Paul Wem, un Gabonais vivant en France depuis deux ans, avait été expulsé pour Libreville. Achetez vite des actions Air Déportation, vous n’aurez jamais à les revendre, les expulsions ont toujours eu la cote, sous Sarko ou sous Jospin.