QUAND ISRAEL SE FOUT DE LA GUEULE DU MONDE EN GENERAL ET DES PALESTINIENS EN PARTICULIER

Encore et toujours plus de colons ! Quite à rendre la vie impossible aux palestiniens et à empêcher qu’un Etat palestinien viable voie le jour, autant y aller franco !

Donc l’idée est de doubler le nombre de colons en Cisjordanie occupée, comme le relate cette dépêche du Monde.

Et vous verrez le courageux Kouchner s’élever contre cette infamie sioniste…….

Bref, à vomir, comme d’hab !

//

 Vue d'une partie de la colonie de peuplement de Ma'aleh Adoumim, en Cisjordanie, le 7 avril 2005.

Ces plans de colonisation, élaborés par le ministère de l’habitat et qui doivent encore être soumis par le prochain gouvernement de droite, prévoient la construction de 73 000 logements dans les prochaines années, dont 5 700 dans des quartiers de Jérusalem-est annexée.

Le gouvernement sortant israélien a préparé des plans de colonisation intensive visant à quasiment doubler le nombre de colons en Cisjordanie occupée, selon un rapport publié, lundi 2 mars, par le mouvement anti-colonisation La Paix maintenant.

Ces plans de colonisation, élaborés par le ministère de l’habitat et qui doivent encore être soumis par le prochain gouvernement de droite, prévoient la construction de 73 000 logements dans les prochaines années, dont 5 700 dans des quartiers de Jérusalem-Est annexée. Au total, les constructions dans les implantations de la Cisjordanie occupée pourraient accueillir au moins 280 000 habitants, indique le mouvement, qui a révélé ces plans.

Le porte-parole du ministère de l’habitat, Eran Sidis, indique qu’il ne s’agissait que de "projets préliminaires" de planification urbaine, qui ne deviendraient opérationnels qu’après avoir reçu l’aval d’au "moins cinq instances officielles". Il accuse La Paix maintenant d’avoir "mélangé des données qui n’ont rien à voir", sans pour autant démentir l’existence de ces projets.

Selon La Paix maintenant, la construction de 15 000 logements a déjà été approuvée, dont 9 000 sont en cours d’édification. Les plans prévoient en particulier, selon le mouvement, la construction d’une nouvelle implantation urbaine dans la région de Bethléem et celle de 3 000 logements reliant l’implantation de Maalé Adoumim, à l’est de Jérusalem, à la Ville sainte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *