QUAND LA DROITE NOUS PREND POUR DES CONS

Ce jour, sur Saint-Denis, on pouvait admirer des superbes affichettes A3 réclamant des comptes aux élus sur les hausses d’impôt.

En bon militant, on regarde de suite qui est à la signature, et on lit "Oxygène Saint-Denis, une asso dont l’objet est l’action citoyenne, sans aucune appartenance politique".

On salue alors l’exemplarité de la démarche. Sauf qu’à moins d’être complètement abruti, on se renseigne et on trouve à cette adresse que cette asso, finalement, se veut "une force d’opposition active sur la commune", et c’est là que ça fait plaisir de voir que l’anticommunisme primaire n’a pas perdu de sa verve, n’est-ce pas Houari ?

Evincé du MODEM, alors que légitime, Houari GUERMAT devait trouver un autre réceptacle afin de canaliser sa haine des cocos, et pouvoir la distiller peu à peu au gré de ses humeurs. C’est chose faite à travers son association, qui en parlant d’Oxygène, ne brasse que de l’air.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *