SOLIDARITE AVEC KADIDJA

Vous le savez, il ne fait pas bon soutenir, et venir en aide aux "sans", qu’ils soient sans papiers, sans toi, enfin, tous le sans droits. Depuis quelques années, grâce notamment à notre cher Président, si vous avez la mauvaise idée d’aider les étrangers à vivre mieux, vous serez passible de sanction car vous commettrez alors un délit de solidarité, drôle de pays, non ?

Bref, il y a eu l’épisode de Florimond GUIMARD, relaxé à Marseille et de François AUGUSTE, élu local, condamné pour l’éxemple à 500 euros d’amende.

Cette fois; celle qui risque de faire HORTEFEUX de tout bois, c’est Kadjia, militant de l’APEIS. Elle est allée jusqu’à s’opposer au décollage de son avion, dans lequel des expulsés VIP avaient été cordialement invités par AIR CHARTER, à retourner dans leur pays d’origine.

Evidemment, le soutien autour de Kadija est grand, et il faut souhaiter que vendredi, date du procès à Bobigny, sonne pour elle comme une libération, car depuis ce fameux jour où la police l’a cueillie à son retour d’Afrique, elle mène tout sauf une vie normale.

Pour la soutenir, les infos sur le procès, la pétition, c’est par ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *