Un réseau de collectivités pour la libération de Marwan Barghouti. http://www.liberezbarghouti.com

La décision de la Ville de Stains de décerner à Marwan Barghouti le titre de citoyen d’honneur  et de dresser son portrait sur la façade de la Mairie a eu un retentissement considérable à Gaza et en Cisjordanie parmi la population palestinienne. Cet acte politique de solidarité a été relevé par la presse palestinienne et son annonce est parvenue jusqu’à l’intérieur des geôles israéliennes apportant du réconfort et de l’espoir aux 13.000 prisonniers politiques palestiniens.

Fadwa Barghouti, l’épouse de Marwan Barghouti, a tenu elle-même à manifester sa reconnaissance à la ville de Stains lors de sa rencontre avec la délégation des 108 élus français qui ont séjourné en Cisjordanie du 11 au 14 avril 2009.

C’est pourtant bien peu comparé aux sacrifices consentis par le peuple palestinien pour obtenir la création d’un Etat viable et indépendant, c’est bien peu comparé au courage extraordinaire dont les Palestiniens font preuve depuis si longtemps pour résister à l’occupation de leurs territoires, pour conserver leur dignité face aux humiliations et exactions subies quotidiennement.

Faire adopter par les collectivités une délibération de solidarité avec Marwan Barghouti n’exige pas autant de courage, sinon celui de ne pas céder devant le chantage à l’antisémitisme que certains tentent de nous opposer. Invoquant « une erreur manifeste d’appréciation en portant le choix sur une personne aussi controversée », le Préfet de Seine St-Denis a demandé à la Ville de Stains de retirer la délibération prise le 18 décembre 2008 mais devant le refus du Maire, il a renoncé à  déférer la Ville devant le Tribunal administratif.

 Il est donc vivement souhaitable et opportun de démultiplier l’effet produit par la délibération de Stains, en organisant un véritable réseau des villes qui souhaitent d’une façon ou d’une autre manifester leur solidarité avec Marwan Barghouti et leur exigence de libération pour tous les prisonniers politiques.

La délégation des « 108 »  a pu se rendre compte sur place de la popularité de cette personnalité charismatique qu’est Marwan Barghouti. C’est un dirigeant politique incontesté, reconnu par tous pour son intégrité et ses qualités de leader. Il peut réaliser l’unité palestinienne sur la base du « document des prisonniers » auquel se sont ralliées toutes  les composantes palestiniennes y compris le Hamas et dont le contenu est fondé sur le principe « deux peuples, deux états ».

Ce réseau de villes peut contribuer ainsi efficacement, non seulement à hâter la libération des prisonniers palestiniens, mais aussi à faire reconnaître par l’opinion publique  l’illégitimité d’Israël à maintenir une occupation au-delà des frontières de 1967, y compris donc de Jérusalem Est,  et obtenir de l’Union européenne des sanctions contre cet Etat qui bafoue depuis 60 ans et en toute impunité les résolutions de l’ONU.

Soyons donc des dizaines, voire des centaines de collectivités à faire de Marwan Barghouti leur citoyen d’honneur, pour donner une chance à la Paix dans cette région du monde, pour que cesse une des plus grandes injustices de notre époque et pour stopper l’inacceptable processus d’apartheid et d’épuration ethnique engagé par l’Etat d’Israël contre le peuple palestinien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *