UNE CATASTROPHE VIEILLE DE 60 ANS DONT ON CELEBRE UN BIEN TRISTE ANNIVERSAIRE

Nous étions très nombreux cet après-midi et ce soir pour "célébrer" le triste anniversaire de la Nakba qui signifie plus que jamais pour les palestiniens, exode, exil, déracinement, injustice… Et plus que jamais aussi, dignité, résistance à l’occupation et espoirs.

Celui qui m’a le plus touché est Gideon LEVY, journaliste israélien au quotidien HAARETZ, qui a donné son sentiment, lui qui se sent un patriote israélien.
Il a dit à plusieurs reprises qu’il avait honte de ce que son gouvernement et son armées font en Palestine.
Il a dit aussi, qu’un Etat démocratique ne peut être démocratique à géométrie variable et qu’à sens sens Israël, de par la violation du Droit international et du l’humiliation affligée par la puissance occupante, n’est pas une véritable démocratie.


Pour lui, être ami d’Israel, c’est se battre contre l’occupation qui menace à moyen terme l’existence même d’Israël.

Des mots, des paroles fortes, d’autant plus difficles à dire quand on est Israélien.

Plus tard, c’est Etienne PINTE, député-maire UMP de Versailles. Iconoclaste il est un des trop rares à droite, comme à gauche d’ailleurs (seulement 75 parlementaires ont signé l’appel de la plateforme des ONG) à condamner la politique menée par Israel, à demander la suspension de l’accord d’association entre Israel et l’UE, et à demander une intervention sous égide des Nations Unies.

Il faudra aider Etienne PINTE, car les signes donnés par Sarko, grand ami d’Israël, ne sont guère rassurants, à moins qu’en ami d’Israël, il se mette lui aussi à condamner l’occupation illégale de la Palestine par l’Etat hébreu.

La mobilisation continue, et ça le gouvernement israélien n’y pourra rien pas plus que les bourrins de la LDJ et du BETAR que Sarko serait bien inspirer d’interdire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *